⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Stéphane Peu pour ce dossier

6 interventions trouvées.

Après nous avoir conviés à débattre cet après-midi d'une application qui n'existe pas, voilà que vous nous convoquez à un débat bâclé sur un plan de déconfinement que les parlementaires n'ont pas eu le loisir de découvrir ou d'amender. En réalité, vous ne voulez même pas d'un avis, vous voulez la confiance. Or cette confiance vous est moins qu...

Comment voulez-vous que les Français aient confiance ? L'édifice de vos méthodes managériales, bâti sur le sable de votre imaginaire libéral, s'est totalement effondré. Pourtant, nous sommes convaincus que tous les Français, toutes les forces vives du pays, notamment ses forces sociales et politiques, dont la nôtre, sont prêts à se retrousser ...

Au lieu de faire ce choix de l'unité, vous restez crispés sur votre dogme libéral qui vous pousse vers des méthodes autoritaires. Résultat : vous nous invitez à débattre sur un coin de table d'un plan de déconfinement et d'une application qui semble promise au même destin puisque, sur ce dernier sujet aussi, nous continuons à parler dans le vag...

Beaucoup de salariés n'auront pas ce choix, ce qui peut conduire à renforcer l'idée d'un deux poids, deux mesures, à culpabiliser les parents et à creuser un peu plus les inégalités sociales et scolaires que cette crise a aiguisées. Malgré toute la bonne volonté et l'investissement des enseignants, cette reprise du 11 mai ne sera pas une rentré...

Il faudrait surtout augmenter le SMIC et convoquer une conférence sur l'augmentation des salaires pour reconnaître enfin la contribution économique et sociale réelle de ces salariés de l'ombre. Le marché du travail semble incapable de traduire cette reconnaissance dans une juste rémunération alors que, dans le même temps, le montant des dividen...

Le Président de la République se dit prêt à remettre en cause ses propres certitudes, mais rien ne témoigne de cette prise de conscience dans ses actes. Construire la France d'après ne consiste pas à continuer à distribuer des chèques sans contrepartie aux grandes entreprises, comme vous venez de le faire pour Air France. Au contraire, il faudr...