⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Sylvie Charrière pour ce dossier

18 interventions trouvées.

Madame Bareigts, il me semble que les dispositions que nous avons adoptées et le cadre que nous avons construit visent justement à articuler scolarité et apprentissage, et à bien prendre en compte la maturité de chaque jeune. Le texte de loi aborde le sujet de l'orientation. M. Jean-Michel Blanquer mène simultanément un travail sur les lycées p...

Nous avons également mis en place, avec le présent projet de loi, un accompagnement des jeunes dans les CFA afin d'aider à leur réorientation si leur projet initial s'avère ne pas être le bon. La prise en compte du jeune est évidemment au coeur de nos préoccupations.

En raison du caractère exceptionnel du redoublement, les mesures proposées auraient pour effet de faire entrer les jeunes très tôt dans le dispositif, et le manque de maturité pourrait véritablement constituer un handicap. Y passer deux ans n'amènerait pas forcément les jeunes à une meilleure projection dans l'avenir ni à une meilleure connaiss...

Pour illustrer à quel point cet article, et surtout la thématique dont il traite, est au coeur de la réussite de nos jeunes, je veux partager avec vous un échange que j'ai eu avec un bachelier qui a franchi la porte de ma permanence. Comme 30 % des élèves de troisième qui s'orientent vers la voie professionnelle, Pierre – nous l'appellerons ain...

Je me réjouis de cet amendement proposé par le Gouvernement. Il me semble en effet important que France compétences récupère cette mission initialement confiée au Conseil national de l'emploi, de la formation et de l'orientation professionnelles – le CNEFOP. De fait, le CPRDFOP est l'instrument central de coordination des politiques régionales ...

Cet amendement vise à organiser une concertation concernant les projets de création, de suppression ou de révision des diplômes de l'enseignement supérieur à finalité professionnelle entre les établissements qui les délivrent et les organisations représentatives de salariés et d'employeurs. Il s'agit de faire bénéficier les établissements d'ens...

Il vise à limiter la possibilité offerte par l'article 14 ter aux seules formations proposées dans le cadre de la formation continue. Il convient en effet d'encadrer plus strictement cette faculté, qui pourrait ouvrir la voie à une privatisation des formations universitaires.

L'objet de cet amendement est de demander un complément au rapport en cours afin de disposer d'informations en vue de la création d'un dispositif d'« apprentis francs », consistant en une aide de l'État apportée aux centres de formation d'apprentis au sein desquels une personne résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville –...

Cher collègue, la ministre n'a jamais dit que l'apprentissage était l'alpha et l'oméga, ni qu'il permettrait d'absorber ce 1,3 million de jeunes. L'apprentissage est un levier parmi d'autres – l'orientation, abordé à l'article 10, l'accompagnement, l'articulation des politiques régionales dans le domaine de l'orientation. Nous ne suivons pas u...

Cet amendement corrige un petit oubli : nous avons parlé des étudiants mais nous avons oublié de dire que les actions d'information auraient également lieu dans les établissements universitaires.

Cet amendement vise à prévoir que l'État et les régions concluent une convention encadrant sur le plan national les actions pédagogiques en faveur de l'information et de l'orientation des élèves menées par l'État et les régions. Ce cadre national permettrait de garantir la diffusion d'une information exhaustive et objective, ne se limitant pas ...

Cet amendement vise à modifier dans le sens de ce que vient de dire Mme la rapporteure la disposition que nous avions adoptée en commission concernant les statistiques. Il s'agit de préciser que les effectifs concernés doivent être suffisants, afin d'assurer la confidentialité de certaines données.

Dans un souci de parallélisme des formes et afin de développer l'apprentissage au sein des lycées professionnels, cet amendement vise à inscrire dans le code de l'éducation la possibilité, pour un établissement public local d'enseignement, de dispenser des formations par apprentissage. En outre, il tend à préciser qu'il revient au chef d'établi...

Cet amendement vise à recréer les unités de formation par apprentissage – UFA – au sein des lycées professionnels.

Cet article, fruit du travail conjoint des commissions des affaires culturelles et de l'éducation et des affaires sociales, tend à créer une classe spécifique de collège, la « prépa-métiers ». Il nous semble important de proposer aux jeunes collégiens confrontés à un décrochage scolaire parfois important une classe spécifique, en collège, leur ...

Il est nécessaire de mieux préparer les jeunes à l'apprentissage. Avec un tiers de ruptures de contrat et le fait que de nombreux jeunes abandonnent leur formation faute de trouver une entreprise, il est important de poser le bon diagnostic et de mettre en place des dispositifs permettant de pallier ces problèmes. On peut identifier deux motif...

Il nous semble important de donner du temps aux lycées professionnels pour mettre en place des unités de formation des apprentis, en raison notamment de la réforme annoncée en la matière. Le délai de trois ans nous semble suffisant pour satisfaire à cette obligation, à laquelle il sera normal que tous les établissements satisfassent à moyen ter...

Madame la présidente, madame la ministre, madame la présidente de la commission des affaires sociales, mesdames et messieurs les rapporteurs, mes chers collègues, le boom technologique, les révolutions numérique et robotique, la naissance d'une économie verte provoquent une évolution rapide des métiers : 50 % des métiers qui seront exercés en 2...