⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Thierry Benoit pour ce dossier

8 interventions trouvées.

Monsieur le ministre, je suis heureux de vous retrouver sur ces bancs, moi comme député, vous comme ministre. Je veux vous faire part de la volonté du groupe Les Constructifs : républicains, UDI, indépendants de travailler avec le ministre de l'agriculture dans un état d'esprit serein et confiant afin d'être utile à notre pays, notamment aux ag...

Nous souhaitons, monsieur le ministre, en ce début de législature, travailler avec vous de manière aussi constructive qu'avec vos prédécesseurs. Je tiens à vous adresser un premier message : la politique agricole française doit être pilotée par le ministre de l'agriculture depuis le ministère de l'agriculture. Les premiers signaux qui ont été ...

Personne n'imagine, encore moins ceux qui méconnaissent l'agriculture et les agriculteurs, les efforts incommensurables qui ont été réalisés depuis une trentaine d'années en termes de qualité de la production, de sécurité sanitaire et alimentaire, de développement durable et de bien-être animal.

Le premier sujet, qui est identifié par Arnaud Viala, tient à la souveraineté de nos agriculteurs. Je souhaite que, au cours de cette législature, nous puissions travailler à restaurer la souveraineté des agriculteurs, c'est-à-dire leur capacité à être des entrepreneurs, libres et indépendants, et à décider de leur avenir. La préoccupation imm...

La mondialisation s'impose à nous ; c'est une réalité. La mondialisation concerne les déplacements des personnes, des biens et des marchandises ainsi que le commerce. C'est ainsi : nous devons donc nous adapter. Depuis une dizaine d'années, nous évoquons la fameuse contractualisation. Dans cet hémicycle, nous avons, au début de la législature,...

Le climat de suspicion exerce une pression sur les agriculteurs qui s'ajoute aux incertitudes sur les prix et les revenus, ainsi qu'aux aléas climatiques, environnementaux et politiques. Il faut créer une société de la confiance et non de la suspicion. C'est la raison pour laquelle je souhaite que la politique agricole soit conduite par vous-mê...

Appliquons également la loi lorsqu'un industriel puissant refuse de publier ses comptes. Appliquons la loi, diantre ! Je souhaiterais également que nous puissions briser l'oligopole – pour ne pas dire le cartel – constitué par quelques centrales d'achat qui sont ainsi placées en situation de domination dans les relations commerciales : 150 000...

parce qu'il y a matière à agir. La proposition de loi d'Arnaud Viala a bien identifié les problématiques, et nous sommes quant à nous prêts à en débattre et à agir en ce qui concerne les contraintes normatives et la réglementation, afin notamment qu'on évite au cours de cette législature la surtransposition européenne ; afin que les contrôles d...