⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Valérie Rabault pour ce dossier

6 interventions trouvées.

La séance qui nous réunit aujourd'hui se rapporte au grand débat que le Président de la République a proposé à nos concitoyens et nos concitoyennes, pendant près de trois mois. Cette démarche est inédite, reconnaissons-le, mais de ce fait, elle aurait dû être porteuse d'une double ambition : donner la parole aux Français, ce que vous avez fait,...

Monsieur le Premier ministre, vous disiez tout à l'heure que le clivage gauche-droite pouvait fluctuer. Concernant ADP, nous vous avons pris au mot et une majorité s'est constituée pour que le référendum voie le jour. Vous avez évoqué le pouvoir d'achat. Vous avez raison car cette question est souvent revenue dans les débats mais comme toujour...

Si la politique n'a bien sûr rien à voir dans cette évolution – et c'est heureux – , elle a en revanche la responsabilité d'accompagner les changements démographiques. Sinon, elle sera dépassée par eux. C'est pour cela qu'il faudrait une réforme fiscale – sans doute aurions-nous dû la faire, je ne vous le cache pas…

Cette réforme fiscale devrait tenir réellement compte de ces changements, et prendre vraiment en considération le reste à vivre d'une famille ou d'un ménage. Pendant ce grand débat, les Français nous ont dit qu'il fallait réformer l'aide sociale, ou plutôt inventer l'aide sociale du XXIe siècle. Là aussi, nous avons fait des propositions pour ...

Et vous ne pourrez pas nier que je vous ai proposé de tester de concert notre revenu de base et le revenu universel d'activité du Président de la République, afin d'évaluer au bout de deux ou trois ans les avantages et les inconvénients de chacune de ces solutions. Concernant la fracture territoriale, il y aurait tellement à dire, et nous avon...

Monsieur le Premier ministre, plus d'État ne veut pas dire moins de liberté, mais de la liberté pour toutes et tous, et pas uniquement pour celles et ceux qui peuvent se l'offrir.