⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Véronique Louwagie pour ce dossier

257 interventions trouvées.

Le groupe Les Républicains votera contre cette motion de rejet mais pour des raisons un peu différentes de celles du groupe La République en Marche. Nous ne partageons en effet pas du tout votre vision selon laquelle ce budget est « le plus fort et le plus ambitieux » de la Ve République. Nous avons eu largement l'occasion de nous exprimer sur...

Au terme d'une année particulièrement noire pour l'économie française comme pour le moral de nos compatriotes, nous voici prêts à achever ici l'examen du projet de loi de finances pour 2021. Ce moment revêt une certaine gravité, tant la crise qui nous frappe est violente. Or, aujourd'hui comme depuis mars, vous semblez ne pas prendre tout à fai...

Votre gouvernement et votre majorité nous promettaient une nouvelle façon de faire de la politique, mais nous découvrons en fait qu'au contraire, votre nouveau monde est décidément pire que l'ancien. La quasi-totalité de nos propositions, pourtant judicieuses, ont été balayées d'un revers de la main. L'opposition, de droite comme de gauche, a é...

Vous n'avez d'ailleurs pas hésité, en première lecture, lorsque le résultat d'un vote ne vous convenait pas, à recourir au procédé de la seconde délibération pour nous faire revoter en catimini, en pleine nuit.

Vous avez ensuite détricoté méthodiquement et cyniquement presque tout le travail des sénateurs, ne retenant quasiment aucune des avancées votées au Sénat.

Ils auraient permis de combler de nombreuses faiblesses et lacunes de ce PLF car, contrairement à ce que nous avons pu entendre dans cet hémicycle, ce budget n'est ni le plus fort ni le plus ambitieux de la Ve République. Quelle prétention, quel orgueil mal placé dans une période si difficile, que de vous croire si supérieurs aux autres ! Si vo...

Je terminerai en remerciant toutes les personnes qui ont participé à l'examen de ce texte. Monsieur le ministre délégué, monsieur le président de la commission des finances, cher Éric, monsieur le rapporteur général, cher Laurent, mes chers collègues députés, je vous souhaite à toutes et à tous d'excellentes fêtes de fin d'année.

Il a pour objet d'étendre les dispositions prévues par l'article 15 pour l'électricité en bornes publiques et l'hydrogène en raffinage au bioGNV distribué en stations d'avitaillement publiques. L'utilisation du biogaz ou du bioGNV offre une solution vertueuse complémentaire des filières électrique et hydrogène pour accélérer la décarbonation de...

Cela a déjà été dit mais je le répète, le transport maritime est confronté à deux événements majeurs : le Brexit, dont les conséquences sont évoquées depuis longtemps mais vont maintenant se faire sentir, et la crise sanitaire. Bien que mon département, l'Orne, ne possède pas de façade maritime, il profite de tous les effets économiques des tr...

… compte tenu des répercussions économiques pour le tourisme, pour l'agriculture, pour la vie même de nos territoires. Nous ne pouvons pas ignorer l'ensemble de ces éléments.

J'aimerais demander à M. le rapporteur général ce qui s'est passé entre l'examen en commission des finances, pendant lequel vous n'aviez pas déposé d'amendement visant à supprimer cette disposition du Sénat, et l'examen en séance publique. Je veux souligner les incohérences de la majorité. Tout d'abord, quand cela vous arrange, vous faites val...

J'ajoute que l'Allemagne a retenu ce dispositif vertueux, qui favorise les trajets en train et contribue à la hausse du pouvoir d'achat des citoyens qui paient leur billet à un prix inférieur.

Avec votre permission, monsieur le président, je défendrai conjointement l'amendement no 51 et l'amendement no 39, qui concernent tous deux le secteur du tourisme et plus particulièrement les espaces de loisirs, d'attractions et culturels, sujets que nous avons évoqués dans le cadre de la commission mixte paritaire du 17 novembre dernier sur le...

Il s'agit d'instaurer une dotation exceptionnelle de 20 millions d'euros pour soutenir les centres techniques, notamment le centre technique du cuir. Je rappelle que ces filières regroupent près de 25 000 entreprises et représentent plus de 200 000 emplois.

Comme le disait le président de la commission des finances, nous alertons le Gouvernement et la majorité, depuis le premier PLFR, sur les difficultés que rencontrent les espaces de loisirs et d'attractions. J'entends, monsieur le ministre délégué, qu'un état des lieux vous conduit à rechercher des solutions au cas par cas, sachant qu'aucun disp...

Nous sommes opposés à la remise en cause par le Gouvernement des tarifs d'achat d'électricité produite par des panneaux photovoltaïques. En tout cas, nous voulons exclure tous les agriculteurs de cette révision, car ils ont engagé des investissements qui participent à un équilibre économique de leur exploitation et au financement de la transit...

Je veux rebondir sur les propos de notre collègue Jean-Paul Mattei en observant que plusieurs députés, sur les différents bancs, se sont exprimés à propos des exploitants agricoles. Cette question n'avait pas été abordée en première lecture mais nous l'avons soulevée en commission. Nous avons été saisis, les uns et les autres, par les témoigna...

Cet article introduit par le Sénat prévoit que les contributions supplémentaires à la formation ne financent plus exclusivement la formation professionnelle continue, mais toutes les modalités de formation professionnelle, y compris l'apprentissage. Nous pouvons nous féliciter de la promotion et du développement de celui-ci, mais un certain nom...

… car nous ne partageons pas les inquiétudes exprimées pour la défendre. Toutefois, nous sommes inquiets. Madame David a affirmé qu'il s'agissait du budget le plus vertueux de la Ve République. Non ! Le déficit vertigineux de l'État a de quoi nous inquiéter, comme la dette qui s'envole.

Nous avons déjà assez souvent exprimé ces inquiétudes. Le Sénat a certes introduit des modifications intéressantes, …