⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et juillet 2020

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 2939 triés par date — trier par pertinence

Question orale du 30/06/2020 : Plan de restructuration du centre hospitalier régional et universitaire de nancy

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Madame la secrétaire d'État, vous apportez de bonnes nouvelles ! Vous avez raison, il faut une offre de soins moderne. Je précise cependant, à propos des deux sites que vous avez mentionnés, que l'offre de soins en ville comprend non seulement une maternité, mais aussi un hôpital central disposant d'un service de réanimation – je le sais, puisque j'y ai exercé. Pendant la crise du covid-19, nous avons bien vu que nous manquions de lits de réanimation. Ce n'est pas parce qu'on rassemble deux hôpitaux que les patients sont moins nombreux ! Mathématiquement parlant, ils ne le seront pas. Nous aurons donc besoin d'au moins autant de lits – et vous venez de nous ...

Consulter

Question orale du 30/06/2020 : Plan de restructuration du centre hospitalier régional et universitaire de nancy

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Le 3 avril 2020, en pleine crise du covid-19, Christophe Lannelongue, alors directeur général de l'ARS du Grand Est, annonçait que le plan de restructuration du centre hospitalier régional et universitaire – CHRU – de Nancy était maintenu. Ce n'était pas une blague ! Ce plan, validé par le COPERMO, le comité interministériel de la performance et de la modernisation de l'offre de soins hospitaliers, prévoyait la suppression de 498 emplois et de 174 lits. Face au tollé provoqué par cette annonce, faite alors même que la fragilité de nos hôpitaux publics sautait aux yeux de tous, Emmanuel Macron annonçait, le 8 avril 2020, le limogeage de Christophe ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Éthique de l'urgence

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Nous souhaiterions cependant que ces questions soient davantage au centre des préoccupations de nos dirigeants, quelle que soit la période.

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Éthique de l'urgence

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

La période que nous venons de traverser a été particulièrement éprouvante pour nombre de nos concitoyens. Il faut rendre hommage au personnel soignant, qui a fait preuve d'une grande capacité d'adaptation et d'une endurance remarquable malgré son stress et son sentiment de solitude. Emmanuel Hirsch l'a souligné lorsque nous l'avions auditionné, Monique Iborra et moi-même : les questionnements éthiques ont été foisonnants pendant la crise. Pourtant, ils sont très largement passés à l'arrière-plan pour les décideurs politiques – je l'ai dit à plusieurs reprises dans les médias, mais la proposition de loi me donne l'occasion de le répéter dans cette ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Versement de la prime de naissance avant la naissance de l'enfant

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Quand d'autres députés commettent ce genre d'oubli, cela me fait hurler, je me devais donc de réparer le mien. Grâce à eux, et grâce au rapporteur, la mesure dont nous avons débattu va enfin être votée.

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Versement de la prime de naissance avant la naissance de l'enfant

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Par ailleurs, rendons à César ce qui appartient à César : j'ai beaucoup remercié le rapporteur, mais je n'en ai pas fait autant pour le groupe MODEM, notamment Nathalie Elimas, qui travaille beaucoup sur le sujet.

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Versement de la prime de naissance avant la naissance de l'enfant

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

On m'a fait remarquer que, lors de la discussion générale, j'avais oublié d'annoncer le vote de mon groupe. Puisque vous vous posiez tous la question, je précise donc que le groupe La France insoumise votera pour la proposition de loi.

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Versement de la prime de naissance avant la naissance de l'enfant

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Je vous remercie d'avoir mis à l'ordre du jour cette proposition de loi. L'arrivée d'un enfant est en effet toujours un bouleversement ; et pour que ce bouleversement soit accueilli avec bonheur et sérénité, il est bon que les conditions matérielles minimales soient réunies. Comment être serein, lorsqu'on n'a pas de quoi préparer la chambre du futur enfant, acheter des couches, une table à langer, un berceau, un siège auto, un chauffe-biberon ou des vêtements, parce que la prime à la naissance n'est pas arrivée à temps ? Comment être serein lorsqu'il faut faire appel au système D pour satisfaire les besoins élémentaires de son nourrisson ? Comment être ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Versement de la prime de naissance avant la naissance de l'enfant

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

… et si les Malouins décident de vous éloigner de l'Assemblée, sachez que vous ne manquerez pas qu'aux bancs de votre groupe, mais aussi à de nombreux autres bancs de l'hémicycle.

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Versement de la prime de naissance avant la naissance de l'enfant

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Je ne sais si cela se fait, mais je le fais quand même : je ne pouvais pas, monsieur le rapporteur, commencer mon propos sans vous remercier. Alors que j'étais nouvelle députée, en juin 2017, nous nous sommes rencontrés. Vous n'avez jugé ni mes tenues, ni mon niveau d'études, ni mon métier, ni mon étiquette politique – nous n'étions pas du même bord. Vous avez su, en tant que député aguerri, me prodiguer des conseils, répondre à mes inquiétudes ou à mes questions. Monsieur le rapporteur, vous honorez le nom de votre groupe politique : vous êtes un vrai républicain, …

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Gouvernance des établissements publics de santé

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Nous ne le dirons jamais assez : merci aux équipes médicales, soignantes, techniques, administratives et aux directeurs, qui ont su s'organiser rapidement au début de l'épidémie pour accroître nos capacités hospitalières et faire face, autant que faire se pouvait, à la vague des malades. La responsabilité du groupe La République en marche dans la crise est grande. Alors que nous alertions le Gouvernement depuis le début de la législature sur le manque de lits, le manque d'effectifs médicaux et soignants et le manque de reconnaissance des professions hospitalières, ces trois dernières années ont été marquées du sceau des fermetures de lits, de services ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Permanence des soins au sortir de la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

… je ne pense pas qu'on puisse se permettre de donner des leçons aux Républicains.

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Permanence des soins au sortir de la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

… et que j'ai une expérience. Mais quand on est la majorité d'un président de la République qui était le ministre du budget dans le gouvernement précédent, …

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Permanence des soins au sortir de la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Le groupe Les Républicains vous demande simplement de geler les fermetures pendant douze mois. C'est tout. Les députés La France insoumise soutiennent cette proposition. Par ailleurs, permettez-moi de faire remarquer que si l'on veut s'amuser à faire référence à l'histoire, celle des Républicains ou celle des socialistes, encore faut-il être sur un banc où l'on n'a rien à se reprocher. Pour ma part, je pouvais me le permettre, puisque je n'ai fait partie d'aucun gouvernement…

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Permanence des soins au sortir de la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

À la fin de votre propos, madame la secrétaire d'État, vous avez estimé que, pour les soignants qui ont vécu la crise ou qui participent au Ségur, les fermetures n'étaient pas le sujet. Pourtant, le 16 juin dernier, plusieurs d'entre nous étaient présents auprès des soignants en grève qui manifestaient, et c'était bien le sujet ! Sur les pancartes, il était écrit « Arrêtez de fermer nos services ! Arrêtez de fermer des lits ! » C'est bizarre, nous ne rencontrons sans doute pas les mêmes personnes… Mais j'étais en poste quand lorsque M. Lannelongue, président de l'ARS du Grand Est, a annoncé la poursuite des fermetures de lits : je peux vous dire que ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Permanence des soins au sortir de la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Nous ne sommes pas sortis de la crise, nous sommes même encore en plein dedans, et l'on vous demande de faire une pause de douze mois dans les fermetures de lits : ce n'est pas ce que j'ai vu de plus révolutionnaire ! Je ne comprends pas votre refus.

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Permanence des soins au sortir de la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Il y a des choses que je ne comprends pas. Ce que prévoit la proposition de résolution, c'est un gel pour une période de douze mois. Il ne s'agit pas d'annuler toute fermeture pendant dix ans !

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Permanence des soins au sortir de la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

À Tours, Nancy, Metz, Caen, Cherbourg, Marseille ou encore Draguignan, les plans de restructuration ont été suspendus, mais n'ont toujours pas été annulés, malgré les nombreuses annonces du président Emmanuel Macron lui-même et du Gouvernement : suppressions de postes et fermetures de services et de lits restent donc à l'agenda. Les services publics, financés par l'impôt, ne sont pas des entreprises à but lucratif ! Nous sommes donc ravis de voter cette proposition de résolution et de compter Les Républicains dans la lutte.

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Permanence des soins au sortir de la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

alors candidat à l'élection présidentielle, déclarant à des soignantes de Bry-sur-Marne lui exposant leurs difficiles conditions de travail : « Vous voulez que je fasse de la dette supplémentaire ? »

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Permanence des soins au sortir de la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

en soulignant toutefois son caractère bien insuffisant. En outre, nous nous souvenons amèrement de François Fillon,

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Permanence des soins au sortir de la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Je ne fais que rappeler l'histoire ! Sur la même période, 40 % des maternités ont fermé. En dix ans, les hôpitaux ont dû économiser environ 10 milliards d'euros. Au cours de la même décennie, Sanofi a versé, selon le dernier rapport d'Oxfam, 50 milliards environ à ses actionnaires. La croissance des dividendes a, quant à elle, été six fois plus rapide que celle des salaires dans la fonction publique hospitalière. Depuis le début du quinquennat d'Emmanuel Macron, les versements de dividendes ont augmenté de 36 %, malgré une augmentation des profits quasiment nulle. Dans le même temps, 3 milliards d'euros d'économies ont été faits au détriment des ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Permanence des soins au sortir de la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Sous prétexte de faire réaliser des économies aux Français, ces politiques profitent au secteur privé et dégradent notre accès aux soins. Pourtant de l'argent, il y en a. En vingt ans, la fortune des milliardaires français a augmenté de 300 %.

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2020 : Permanence des soins au sortir de la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Face à l'urgence de la situation du soin en France, nous nous félicitons de cette proposition de résolution qui demande l'arrêt des fermetures de lits et de services hospitaliers pendant douze mois. Néanmoins, elle ressemble à un mauvais canular, qui nous laisse un goût amer dans la bouche. Permettez-moi de la replacer dans son contexte historique et de rappeler la responsabilité des différents gouvernements dans la baisse du nombre de lits d'hospitalisation. Un récent article du journal Le Monde révèle que 100 000 lits ont fermé entre 1993 et 2018. Selon le rapport de la DREES publié en 2019, le nombre total de lits en psychiatrie a diminué de 3 500 entre 2003 ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/06/2020 : Création de la fonction de directeur d'école

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

La rédaction de l'amendement peut être corrigée par un sous-amendement, madame la rapporteure : ce n'est pas un problème. Par ailleurs, monsieur le ministre, ce ne sont pas les APC – qui représentent peu d'heures par semaine, ne concernent pas tous les élèves et nécessitent l'accord des parents – qui vont modifier la donne. D'autres mesures seront nécessaires. Ce n'est pas moi qui l'affirme, mais les études que j'ai citées : ce ne sont pas les APC qui permettent d'obtenir des résultats. Il va vous falloir trouver une autre réponse !

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/06/2020 : Création de la fonction de directeur d'école

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Les APC font partie des obligations de service des professeurs des écoles. Cependant, elles ne relèvent pas du temps d'enseignement obligatoire pour les élèves : les parents doivent donner leur accord pour que leurs enfants participent à ces heures de cours qui s'ajoutent aux 24 heures hebdomadaires. Les APC, dont la durée annuelle est de 36 heures, sont en général consacrées aux élèves en difficulté d'apprentissage. Pourtant, de nombreuses études montrent les limites, voire l'inutilité de ce type de dispositif, comme celle d'Agathe Fanchini en 2016 ou celle d'Olivier Maulini et Cynthia Mugnier en 2012. Il est même parfois démontré un effet contre-productif ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 18/06/2020 : Gratuité des masques de protection

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Porter un masque vous protège mais protège aussi les autres. C'est une question de santé publique, comme l'a bien dit M. Fabien Roussel. Leur gratuité est de bon sens pour protéger la santé de tous. Pouvoir se protéger et pouvoir protéger les autres ne doit pas être un coût : c'est un dû, qui doit être pris en charge par l'État car la santé, ne l'oublions jamais, est un bien commun. Le groupe de La France insoumise votera pour cette proposition de résolution.

Consulter

Intervention en hémicycle le 18/06/2020 : Gratuité des masques de protection

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

La proposition de résolution du groupe communiste est une proposition de bon sens.

Consulter

Intervention en hémicycle le 18/06/2020 : Gratuité des masques de protection

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Le budget mensuel pour l'achat de masques s'élève de 36 euros à 114 euros selon 60 millions de consommateurs. Sachant que des familles, en France, ne font pas trois repas par jour par manque d'argent, comment voulez-vous qu'elles se procurent des masques ? J'entends beaucoup parler des collectivités, mais c'est tout de même un peu fort de demander toujours à ceux dont on vide toujours les poches.

Consulter

Intervention en hémicycle le 18/06/2020 : Gratuité des masques de protection

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Caroline Fiat

Je ferai court, vu que M. Dharréville me l'a demandé si gentiment et qu'il m'en a remercié.

Consulter