Découvrez notre nouvelle initiative « La Fabrique de la Loi »

31 octobre 2013

Proposition de résolution N° 1507

tendant à la création d'une commission d'enquête relative aux coûts de la filière nucléaire, à la durée d'exploitation des réacteurs et à divers aspects financiers de cette production

Extrait

Mesdames, Messieurs, La France a fait, dans les années 1970, un choix stratégique et politique en matière énergétique : celui de produire une très grande partie de son électricité par la fission de l'atome.

La France dispose ainsi, en 2013, de 58 réacteurs exploités, ce qui en fait un des pays les plus nucléarisés au monde.

Plus de 75 % de notre production électrique est dépendante de cette technologie.

Le nucléaire est pourtant en décroissance dans le monde : sa part dans la production mondiale d'énergie a atteint son maximum historique avec 17 % en 1993, et il est descendu à environ 10 % en 2012. Il y a actuellement 17 réacteurs de moins qu'au plus fort de la nucléarisation mondiale.

Et des États, dont l'Italie, la Belgique, la Suisse et l'Allemagne, se sont engagés dans une décroissance du nucléaire aboutissant in fine à la suppression de cette technologie sur leur sol.

Cette décroissance est également prévue en France, avec la fermeture en premier lieu...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de résolution.

Inscription
ou
Connexion