Découvrez notre nouvelle initiative « La Fabrique de la Loi »

12 mars 2013

Proposition de résolution N° 779

en application de Article 34-1 de la Constitution sur la prévention et l'anticipation d'une catastrophe nucléaire, après celle de Fukushima

Extrait

Mesdames, Messieurs, « Personne ne pourra jamais garantir qu'il n'y aura pas d'accident nucléaire en France ». Ces mots du directeur de l'Autorité de Sûreté Nucléaire devant l'Assemblée nationale en 2012, quelques mois après un accident majeur, sonnent comme un aveu.

Un mythe tombe : celui de l'infaillibilité du système électrique français qui repose pour plus de 75 % sur l'énergie nucléaire.

Le risque inhérent à l'exploitation des technologies nucléaires nous est en effet régulièrement rappelé au travers de ses conséquences dramatiques.

Par trois fois, depuis le développement industriel des installations de production nucléaire, des accidents majeurs sont survenus mettant en lumière les risques encourus tant par les milieux naturels alentours que par les personnes.

Le 28 mars 1979, la centrale nucléaire de Three Mile Island aux États-Unis connait une série de défaillances matérielles et humaines qui provoquent la fusion partielle du coeur du réacteur...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de résolution.

Inscription
ou
Connexion