⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Agnès Firmin Le Bodo pour ce dossier

8 interventions trouvées.

Nous examinons aujourd'hui, dans le cadre de la journée réservée au groupe de la Gauche démocrate et républicaine, une proposition de loi visant à lutter contre la précarité professionnelle des femmes. Je remercie particulièrement Mme la rapporteure, Huguette Bello, de son intervention à la tribune et plus généralement de son volontarisme sur c...

Notre démocratie s'honore des progrès tangibles accomplis en ce sens depuis deux siècles, mais beaucoup reste à faire afin de parvenir à une égalité réelle, qui doit s'incarner dans tous les domaines de la vie en société. En tant que représentants de la nation, il est de notre devoir et de notre responsabilité d'agir et de continuer en ce sens...

Il faudra encore du temps et de la détermination pour que les femmes puissent, dans tous les domaines de la vie, avoir les mêmes chances que les hommes et pour qu'elles ne soient plus sujettes aux déterminismes de genre. Les réponses qu'apporte cette proposition de loi à ce combat juste que vous menez, que nous menons, ne sont pas adaptées ; e...

J'avais prévu, au nom de mon groupe, de voter contre cette motion de renvoi en commission, mais votre attitude, chers collègues, m'a fait changer d'avis.

J'avais prévu de voter contre cette motion, disais-je, parce que j'estime que les débats doivent avoir lieu au sein de cet hémicycle. Néanmoins, même si le symbole est beau, nous devons nous garder de toute démagogie sur ce sujet.

Demander à compter le nombre de députés présents, comme vous l'avez fait, alors que vous savez très bien que plusieurs de nos collègues sont actuellement en train de travailler au sein d'une commission ou d'une commission d'enquête, ce n'est pas franchement correct.

Nous assumons ! Et c'est chacun son tour : nous aurions pu compter, nous aussi, combien d'entre vous étaient présents le jour de nos niches parlementaires.

Je pense que les propositions de loi présentées par l'opposition devraient être examinées dans l'hémicycle, et c'est peut-être l'une des pistes d'amélioration que nous devrons examiner dans le cadre de la réforme de notre assemblée. Néanmoins, je m'abstiendrai, parce que votre attitude m'a fait changer d'avis.