Liberté de choisir son avenir professionnel — Texte n° 1019

Amendement N° 988 (Non soutenu)

(1 amendement identique : 434 )

Publié le 9 juin 2018 par : M. Emmanuel Maquet, M. Vialay.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

À l'alinéa 4, après le mot :

« plan »,

insérer les mots :

« d'adaptation et ».

Exposé sommaire :

Le projet de loi simplifie la construction du plan de formation en le transformant en plan de développement des compétences. Ainsi, les catégories d'actions sont revues. Par ailleurs, il assure une solidarité financière entre petites et grandes entreprises.

Si cela répond aux attentes des partenaires sociaux qui ont proposé ces modifications dans l'ANI de février 2018, le dispositif ne va pas jusqu'au bout.

En effet, le plan de formation ne consiste pas seulement à développer des compétences mais aussi à adapter les formations aux attentes des salariés et des employeurs, alors que les techniques, les normes et les organisations du travail sont en pleine mutation. Cela est d'ailleurs rappelé dans l'étude d'impact de la loi.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion