⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2020 — Texte n° 2272

Amendement N° 1423C (Rejeté)

Publié le 31 octobre 2019 par : Mme Ménard.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Prévention, sécurité sanitaire et offre de soins115 000 0000
Protection maladie0115 000 000
TOTAUX115 000 000115 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Transférer 115 000 000 euros de l’action 02 « Aide médicale de l’État » du programme 183 « Protection maladie » vers l’action 19 « Modernisation de l’offre de soins » du programme 204 « Prévention, sécurité sanitaire et offre de soins ».

Emmanuel Macron avait promis d’envoyer 400 généralistes dans les déserts médicaux en 2019.

En moyenne, un médecin généraliste accompagne 864 patients.

Avec la mesure du Président de la République, cela fait potentiellement 345 600 personnes en plus qui auront accès au soin. Si c’est une bonne chose, c’est malheureusement encore trop peu.

En 2017, près d’un Français sur dix vit dans un désert médical soit 6 720 000 millions de personnes. Il reste donc 6 374 400 personnes à qui le Gouvernement n’a pas apporté de solution concrète.

Cette situation n’est plus tenable et la E-santé ne peut être la seule réponse du Gouvernement.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion