⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2020 — Texte n° 2272

Amendement N° 823C (Non soutenu)

(5 amendements identiques : CF860C CF264C DN13C 96C 636C )

Publié le 25 octobre 2019 par : Mme Ménard.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Liens entre la Nation et son armée01 000 000
Reconnaissance et réparation en faveur du monde combattant1 000 0000
Indemnisation des victimes des persécutions antisémites et des actes de barbarie pendant la seconde guerre mondiale00
TOTAUX1 000 0001 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Transférer 1 000 000 d’euros du programme « 167 « liens entre la Nation et son armée, action 01. « Liens armée-jeunesse » vers le programme 169 « reconnaissance et réparation en faveur du monde combattant », action 07. « action en faveur des rapatriés ».

Si « les mesures initiées en 2019, en faveur des harkis et de leurs familles et des appelés en Algérie entre 1962 et 1964, produiront pleinement leurs effets en 2020 », c’est une bonne chose. Pourtant, le budget alloué à cette action baisse de plus de 20 % et le gouvernement a décidé que « les aides et mesures en faveur des rapatriés, dont le dispositif « solidarité aux Rapatriés et aux enfants de Harkis », sont pris en charge par la trésorerie de l’ONAC-VG en 2020 ».

L’État va-t-il enfin reconnaitre et à leur juste valeur le sacrifice des Harkis pour notre pays ? La trésorerie de l’ONAC-VG suffira-t-elle dans les années à venir ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion