⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Projet de loi de finances pour 2020 — Texte n° 2272

Amendement N° CF682C (Retiré)

(1 amendement identique : 239C )

Publié le 19 octobre 2019 par : M. Orphelin.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Compétitivité et durabilité de l'agriculture, de l'agroalimentaire, de la forêt, de la pêche et de l'aquaculture00
Sécurité et qualité sanitaires de l'alimentation7 000 0000
Conduite et pilotage des politiques de l'agriculture07 000 000
TOTAUX7 000 0007 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

C’est un amendement de repli de l’amendement n° CF513 (redéposé sous le n° II-CF683), dont le financement est réduit de 15 M€ à 7 M€, visant à lancer un appel à projets aux restaurants collectifs dans les milieux scolaires, médico-sociaux et de la santé, et implantés dans les territoires les plus fragiles, afin de les soutenir dans leur mise en oeuvre des dispositions prévues par la loi EGALIM (amélioration de l’offre en restauration collective en matière de qualité et de durabilité des aliments, lutte contre le gaspillage alimentaire, rééquilibrage protéique, fin des plastiques à usage unique).

L’amendement abonde de 7 M€ l’action n° 8 (« Qualité de l’alimentation et offre alimentaire ») du programme 206 (« Sécurité et qualité sanitaires de l’alimentation »).

Le Grand Plan d’Investissement présenté par le Gouvernement en septembre 2017 peut contribuer au financement du dispositif proposé par le présent amendement. Cependant, les règles actuelles de la LOLF et du débat parlementaire sur le projet de loi de finances sont telles que le renforcement de moyens au profit d’un programme donné se fait toujours au détriment d’un autre. Pour équilibrer la mission, nous sommes donc obligés d’afficher une diminution artificielle de 7 M€ de l’action n° 23 (« Moyens de l’administration centrale ») du programme 215 (« Conduite et pilotage des politiques de l’agriculture »).

Cet amendement est inspiré d’une proposition des organisations FNH et « Réseau Restau’co ».

(amendement II-CF515 redéposé)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion