⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2021 — Texte n° 3360

Amendement N° 1029C (Rejeté)

(1 amendement identique : CF1048C )

Publié le 23 octobre 2020 par : M. Naillet, Mme Biémouret.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Inclusion sociale et protection des personnes00
Handicap et dépendance00
Égalité entre les femmes et les hommes164 3550
Conduite et soutien des politiques sanitaires et sociales0164 355
TOTAUX164 355164 355
SOLDE0

Exposé sommaire :

Le budget du programme 137 relatif à l’égalité homme/femme connait une baisse significative de 164 355 euros pour les Outre-mer. Cette baisse de crédits n’est pas justifiée au regard de la situation des territoires outre-mer face aux violences conjugales.

Dans un rapport d’information présenté au Sénat sur les violences faites aux femmes dans les outre-mer le constat est sans appel : les violences conjugales sont plus fréquentes et plus graves dans les territoires ultramarins et les moyens financiers ne sont pas suffisants pour espérer une réelle amélioration de la situation dans les outre-mer.

Ce n’est pas moins de 27 % des guadeloupéens et 14 % des polynésiens qui ont été victimes de violences conjugale en 2018 , c’est aussi plus d’une dizaine femmes ultramarines qui sont tuées chaque année sous les coups de leur compagnon.

A La Réunion, dix sept associations s’étaient réunis le 25 novembre 2019 afin de dénoncer le manque de moyens et la diminution des dotations des collectivités.

L’isolement provoqué par les mesures de confinement a également contribué à la hausse des faits de violences conjugales et de harcèlements dans les territoires d’outre-mer où par exemple en Martinique l’Union des femmes de Martinique ont enregistré plus de 2217 appels du 17 mars au 5 juin 2020. Il est donc demandé une hausse a minima de 164 355 euros pour ce budget.

Cet amendement propose donc d’abonder de 164 355 euros les crédits de l’action n°22 « Partenariats et innovations » du programme 137 « Égalité entre les femmes et les hommes » et de diminuer d’autant ceux de l'action 17 « Financement des agences régionales de santé » du programme 124 « Conduite et soutien des politiques sanitaires et sociales ». Les contraintes constitutionnelles imposent au législateur de gager ses amendements, raison pour laquelle cet amendement prélève les crédits nécessaires sur un autre programme budgétaire.

Pour ne pas porter préjudice au programme 124, il est demandé que le gouvernement lève le gage.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion