⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2021 — Texte n° 3360

Amendement N° 2467C (Rejeté)

Publié le 3 novembre 2020 par : Mme Ménard.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Presse et médias070 000 000
Livre et industries culturelles00
TOTAUX070 000 000
SOLDE-70 000 000

Exposé sommaire :

Supprimer 70 000 000 d'euros de l'action 02 – Aides à la presse du programme 180 – Presse et médias.

Les aides à la presse directes comme indirectes empêchent l'émergence d'une presse qui correspondant aux attentes des Français. Un trop grand nombre de journaux sont "sous perfusion de l'Etat" et ne survivent donc que par la volonté de celui-ci.

Si un certain nombre de journaux ne sont plus lus, ils doivent disparaître et permettre l'émergence d'une nouvelle presse.

La TVA super réduite à 2,1 % fait partie de ces aides indirectes qui ne se justifie plus.

Il convient de repenser la façon dont l'Etat soutient une presse renouvelée dans sa diversité.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion