⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2021 — Texte n° 3360

Amendement N° 2631C (Non soutenu)

Publié le 3 novembre 2020 par : M. Garot.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Presse et médias2 000 0000
Livre et industries culturelles02 000 000
TOTAUX2 000 0002 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Cet amendement vise soutenir, à hauteur de 2 millions d’euros, la presse gratuite d’information culturelle, durement touchée par la crise sanitaire et économique actuelle.

Après un arrêt quasi-total au printemps, le secteur de la culture continue de fonctionner au ralenti. La presse d’information culturelle, dont le modèle économique repose sur la promotion et la mise en valeur des évènements culturels locaux, fait partie des victimes collatérales de cette situation, et de nombreux emplois se trouvent menacés.

Dans la mission « Médias, livres et industries culturelles » du PLF 2021, les crédits de soutien à la presse sont principalement fléchés vers journaux et périodiques payants. Le présent amendement permet d’apporter un soutien aux éditeurs indépendants de presse gratuite, jusqu’à ce que les spectacles, les festivals et les autres évènements culturels aient repris un rythme normal.

Afin d’assurer sa recevabilité financière, cet amendement de crédits :

- Augmente de 2 millions d’euros les autorisations d’engagement et crédits de paiement de l’action 02 « Aides à la presse » du programme 180 « Presse et Médias »

- Diminue de 2 millions d’euros les autorisations d’engagement et crédits de paiement de l’action 02 « Industries culturelles » du programme 334 « Livre et industries culturelles ».

Le but de cet amendement n’est évidemment pas de réduire les moyens attribués au programme 334, et il est donc demandé au Gouvernement de lever ce gage.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion