⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2021 — Texte n° 3360

Amendement N° 3D (Adopté)

Publié le 13 novembre 2020 par : le Gouvernement.

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Écologie00
Compétitivité016 000 000
Cohésion044 000 000
TOTAUX060 000 000
SOLDE-60 000 000

Exposé sommaire :

La crise sanitaire a mis en exergue la nécessité d’augmenter le recours des très petites entreprises (TPE) et des (PME) aux solutions digitalisées. L’amendement n° 541 du PLFR 4 vise donc à accélérer le déploiement des aides pour la numérisation des commerces, pour les aider à maintenir leur activité dans le contexte du reconfinement grâce à une ouverture de crédits de 60 M€ en 2020 en AE et en CP, dans le respect des protocoles sanitaires.

Cette ouverture constitue une anticipation des crédits inscrits au PLF 2021 sur les programmes « Compétitivité » et « Cohésion » de la mission « Plan de Relance ».

A ce titre, le présent amendement annule 60 M€, dont 16 M€ sur le programme « Compétitivité » (au titre des dispositifs de numérisation des entreprises « France Num » et « IA Booster ») et 44 M€ sur le programme « Cohésion » (au titre des dispositifs soutien aux commerces et à l’artisanat – prêts croissance, entrepreneuriat et soutien d’actions collectives en faveur du commerce).

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion