⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Bruno Millienne pour ce dossier

12 interventions trouvées.

Monsieur le président, madame la secrétaire d'État, madame la présidente de la commission, monsieur le rapporteur, mes chers collègues, cette proposition de loi qui vise à instaurer un ticket-carburant afin, selon ses auteurs, de « soutenir le pouvoir d'achat des travailleurs du monde rural et de faciliter leur mobilité », ne pouvait que proven...

Ce texte, et assumez-le comme tel, est un texte politique ! Une fois encore, vous instrumentalisez les ruraux et l'ensemble des Français pour justifier ce que vous pensez être des arguments de différenciation politique.

Les députés du groupe MODEM ne laisseront pas les démagogues de la ruralité obérer l'avenir de millions de Français.

Ceux qui, à droite comme à gauche, nous ont gouvernés pendant trente ans et font désormais profession de défendre la ruralité et les territoires sans jamais avoir su répondre aux défis ni de l'agriculture, ni de notre tissu industriel et artisanal, ni des services publics, ni de l'environnement ou encore des mobilités, n'ont pas de leçon à donn...

Mais je vais tout de même donner l'avis de mon groupe sur le fond de votre texte, et ce en quatre temps. Tout d'abord, et parce que c'est l'objet principal de votre texte mais aussi son intitulé, je vais répondre à l'argument selon lequel le pouvoir d'achat baisserait depuis l'arrivée de ce gouvernement aux responsabilités. Est-ce véritablemen...

Prenons les augmentations effectives au 1er avril 2018 et celles à venir : le minimum vieillesse augmente, le revenu de solidarité active augmente, la prime d'activité augmente, …

… l'allocation aux adultes handicapés aussi et elle continuera d'augmenter, les allocations familiales augmentent, le complément familial augmente,

de même que l'allocation de soutien familial – laquelle complète le revenu des parents isolés ne percevant pas de pension alimentaire – , l'allocation de base d'éducation d'enfant handicapé, la prestation d'accueil du jeune enfant, l'allocation de rentrée scolaire versée en août, etc.

Et encore, je n'évoque pas la reprise de l'économie qui aura des effets sur le pouvoir d'achat des Français, ni la suppression de la taxe d'habitation pour 80 % des ménages, ni le gain de 37 euros par mois pour un salarié qui gagne 2 500 euros – grâce à la suppression de certaines cotisations salariales – , soit près de 450 euros en année plein...

le tout sans pour autant prôner la rigueur ni les coups de rabot. Vous mentez donc sur le pouvoir d'achat. Mais ce n'est pas tout. Vous mentez aussi au « monde rural », pour reprendre votre expression qui tend à faire croire que nous voudrions opposer nos concitoyens des villes à ceux des champs. Oui, vous mentez aux Français de la ruralité en...

… en distribuant de l'argent que nous n'avons pas. Mes chers collègues, pourquoi ne pas proposer de vraies réformes, de vraies solutions, structurantes pour ces territoires ? Sur la question de la mobilité en zone rurale, votre texte fait preuve d'une totale malhonnêteté à leur égard. Ainsi, vous proposez un dispositif qui encourage le recours ...

Cette annonce avait définitivement enterré le chèque transport. En outre, il existe actuellement d'autres dispositifs : je pense notamment à la participation obligatoire de l'employeur aux frais d'un abonnement à des transports en commun souscrit par ses salariés pour leurs déplacements entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail a...