⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sécurité globale


Les interventions de David Habib


Les amendements de David Habib pour ce dossier

18 interventions trouvées.

L'ordre du jour appelle la discussion de la proposition de loi de M. Jean-Michel Fauvergue, Mme Alice Thourot et plusieurs de leurs collègues relative à la sécurité globale (nos 3452, 3527).

La parole est à M. Jean-Michel Fauvergue, rapporteur de la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République.

La parole est à Mme Alice Thourot, rapporteure de la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République.

Tous les groupes auront l'occasion de s'exprimer, mes chers collègues. M. le président Mélenchon aura la parole dans un instant. Allez-vous interrompre systématiquement les orateurs, monsieur Bernalicis ? Je ne voudrais pas que vous interrompiez M. Mélenchon…

Je vous demande de vous écouter les uns les autres ; ce sera plus agréable pour tout le monde. Dans l'immédiat, seul M. le ministre de l'intérieur a la parole.

J'ai reçu de M. Jean-Luc Mélenchon et des membres du groupe La France insoumise une motion de rejet préalable déposée en application de l'article 91, alinéa 5, du règlement. Sur cette motion de rejet préalable, je suis saisi par le groupe La France insoumise d'une demande de scrutin public. Le scrutin est annoncé dans l'enceinte de l'Assemblé...

Chers collègues, veuillez cesser de crier ! C'était déjà désagréable lorsque M. le ministre de l'intérieur était à la tribune. Je suis intervenu en vous prévenant que pareille situation allait se reproduire quelques minutes plus tard. Il me semble que la moindre des choses est de respecter l'orateur !

La parole est libre : chacun, à commencer par M. le ministre, aura le loisir de répondre à l'occasion des explications de vote sur la motion ! Veuillez poursuivre, monsieur le président Mélenchon.

Voici le résultat du scrutin : Nombre de votants 326 Nombre de suffrages exprimés 322 Majorité absolue 162 Pour l'adoption 41 Contre 281

Mes chers collègues, je vous demande le calme et le silence, par respect pour l'orateur, qui seul a la parole. Je crains de devoir renouveler cet appel ce soir et vous invite à sortir de l'hémicycle si vous souhaitez échanger entre vous. Vous avez la parole, monsieur Molac.

Mes chers collègues, je vous demande de nouveau de quitter l'hémicycle si vous souhaitez échanger entre vous. Votre attitude est déplaisante pour l'orateur ; M. Molac a ainsi été empêché de s'exprimer à plusieurs reprises. Je vous remercie de bien vouloir respecter les intervenants. La parole est à M. Ugo Bernalicis.

Premièrement, madame Ménard, il est exact que M. Pajot a été plus rapide que vous, et vous l'avez admis. Deuxièmement, vous aurez l'occasion de vous exprimer lors de l'examen des amendements, que vous avez déposés comme sur chaque texte en grand nombre – ce n'est pas un reproche, bien au contraire. Nous avons l'habitude de nous retrouver dans l...

Nous pouvons passer à l'examen des deux amendements de suppression no 725 et 737, sur lesquels je suis saisi par le groupe La France insoumise d'une demande de scrutin public. Le scrutin est annoncé dans l'enceinte de l'Assemblée nationale. La parole est à Mme Martine Wonner, pour soutenir l'amendement no 725.

Merci, monsieur Corbière. Votre temps de parole est écoulé. La parole est à M. Sébastien Chenu.

M. le ministre s'exprime, monsieur Corbière, comme vous vous êtes exprimé tout à l'heure. Est-ce mon rôle de vous appeler, les uns et les autres, à un minimum de courtoisie ? Chacun pourrait se discipliner soi-même.

Voici le résultat du scrutin : Nombre de votants 214 Nombre de suffrages exprimés 204 Majorité absolue 103 Pour l'adoption 12 Contre 192

Monsieur Bernalicis, nous poursuivons nos travaux. Il y a un ordre, un règlement : vous n'imposez pas votre rythme. M. le rapporteur et lui seul a la parole, pour donner l'avis de la commission.

Monsieur Bernalicis, vous avez la délégation requise pour demander une suspension de séance. Vous demandez dix minutes. Cependant, compte tenu de l'heure, chers collègues, je vous propose plutôt de lever la séance.