⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Interventions sur "militaire"

24 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaNathalie Elimas :

...dame la ministre, madame la secrétaire d'État, je tiens avant tout à saluer le courage et l'abnégation des hommes et des femmes de notre défense, qui font la fierté de la France. Je veux également rendre hommage à ceux qui sont morts pour notre pays, et toutes mes pensées vont vers nos soldats blessés. Dans ce combat pour la démocratie et la liberté, nous ne devons pas oublier les familles de nos militaires, dont le sacrifice est immense. C'est pourquoi nous avons salué la mise en place d'un ambitieux plan famille dès la fin de 2017. Il vise à soutenir la cohésion des familles dont au moins l'un des parents est militaire et qui connaissent des contraintes importantes. Ce plan a pour objectif d'améliorer leur quotidien et de permettre une meilleure conciliation entre vie de famille et vie militaire...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Pierre Cubertafon :

Au service de la nation, les militaires sont des citoyens qui remplissent une mission exceptionnelle dans des conditions difficiles pouvant les conduire au sacrifice suprême. Si ces circonstances pèsent sur nos soldats, elles pèsent aussi sur leurs familles. Ce sont elles qui, les premières, connaissent ces difficultés et partagent les contingences de la vie militaire. Parmi ces contingences, l'absence opérationnelle du militaire est ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaStéphane Baudu :

Les informations transmises par le ministère et les réponses apportées à nos questions montrent que de nombreux dispositifs nouveaux ont été mis à disposition de nos militaires et de leurs familles. Vous avez également mis en place des systèmes d'évaluation visant à améliorer ces dispositifs. Si une politique publique peut produire tout un ensemble d'effets bénéfiques concrets, peut-elle pour autant être véritablement considérée comme bonne lorsque ses effets ne sont pas bien perçus par ses principaux bénéficiaires ? En 2018, l'armée de terre a ouvert un dispositif d'...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSarah El Haïry :

Mon intervention portera sur une mesure du plan famille qui me tient particulièrement à coeur, celle qui consacre la reconnaissance de l'engagement associatif auprès de la communauté de défense. Je reviendrai donc sur les mesures de soutien à l'engagement associatif, et plus précisément sur les initiatives au profit de la communauté militaire et de défense, en particulier au niveau local. Aujourd'hui, le ministère des armées apporte déjà son soutien à ces associations, notamment en mettant à leur disposition des biens meubles ou immeubles, mais aussi au travers d'aides financières et de subventions. Ce soutien permet à de nombreuses associations liées à la communauté de défense d'agir dans des domaines fondamentaux – je pense évidemm...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJoaquim Pueyo :

...aveur des conjoints ou l'effort fait pour augmenter significativement la garde des enfants. Je tiens cependant à revenir sur un point, celui toujours complexe des logements. Pour préparer l'examen du projet de loi de finances pour 2020, la commission de la défense a mené un grand nombre d'auditions. Nous avons notamment entendu les membres du groupe de liaison du Conseil supérieur de la fonction militaire, le CSFM. Nous avons pris conscience de l'effort consenti dans le cadre de votre plan famille. J'ai pris connaissance des chiffres que vous nous avez fait parvenir, notamment sur la création de logements neufs. Le ministère des armées indique ainsi qu'au 31 octobre 2019, 391 logements ont été commandés et 371 logements neufs livrés. Nous pouvons tous saluer cet effort. Cependant, comme je l'avai...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRégis Juanico :

Le plan famille, qui vise à concilier les contraintes de l'engagement militaire avec une vie familiale épanouie, se justifie pleinement compte tenu de l'investissement remarquable de nos militaires dans des opérations extérieures de plus en plus nombreuses et périlleuses, dans des entraînements de plus en plus exigeants et pointus, dans des missions de soutien au service public ou dans des stages de formation. Je pense aussi aux missions essentielles de protection de nos con...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaNicole Sanquer :

Le plan famille comporte des avancées concrètes pour nos militaires : une carte SNCF utilisable par la famille lorsque le militaire est en opération, des possibilités d'hébergement pour les enfants de parents militaires divorcés et des aides à la garde d'enfants. Nous ne pouvons que nous réjouir des efforts consentis pour que l'État prenne soin de la famille de nos militaires partis en mission. L'armée connaît une réelle crise de fidélisation. On peut d'ailleur...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaNicole Sanquer :

Le 14 février dernier, à l'occasion des questions au Gouvernement, je vous ai interrogée, madame la ministre, sur les discriminations que subissaient les engagés du Pacifique. Auparavant, je vous avais déjà sensibilisée à cette question à de multiples reprises. Si les militaires des départements d'outre-mer bénéficient d'une indemnité d'installation en métropole, il n'en est pas de même pour les engagés du Pacifique et les engagés mahorais. Cette indemnité est indispensable pour les militaires du Pacifique qui, bien souvent, posent pour la première fois le pied dans l'Hexagone et vivent un changement radical. Il convient de les aider à s'installer et d'accompagner leur ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaYannick Favennec Becot :

Nous savons les exigences de l'engagement militaire, pour celui qui y souscrit mais aussi pour son entourage. Cette dimension longtemps occultée, sinon minimisée, est au coeur du plan famille 2018-2022 qui vise à mieux concilier l'engagement avec une vie familiale épanouie. Nous ne pouvons que nous en réjouir. Comme j'ai eu l'occasion de le souligner lors de la discussion du projet de loi de programmation militaire, le plan famille propose des amé...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichel Castellani :

Le déploiement du plan famille est à saluer, car il répond à une demande du terrain. Il y a quelques années déjà, les chefs d'état-major des trois armées appelaient l'attention des parlementaires sur la situation des familles, qui constituent la base arrière du militaire et favorisent son équilibre, sa sérénité et donc l'accomplissement de ses missions. En cela, les mesures prévues par le plan famille répondent aux besoins. Pour remplir leurs ambitions, elles devront néanmoins être poursuivies et améliorées dans les années à venir. Parmi ces nombreuses mesures, je souhaite me concentrer sur l'accès au wifi. Sa généralisation représente un coût élevé, soit 23 mil...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAlexis Corbière :

...t en a tenu compte. C'est un progrès, dont je me réjouis : il constitue un changement de cap salutaire, attendu de longue date par les soldats. Nous devons garder à l'esprit que la réalité du métier des armes est soumise à des embûches et à des pressions. Jalonné de mobilités pénibles et de mutations fréquentes, le quotidien des soldats est tout sauf commun et commode. À mon sens, la décision des militaires de s'engager ne doit jamais se traduire par un effacement du souci de soi au profit du don de soi et de l'intérêt général. Bien au contraire, il nous incombe de concilier ces deux exigences pour assurer des conditions de vie dignes aux militaires. Une attention toute particulière doit être portée au quotidien des soldats dans le déroulement des opérations extérieures. Lors d'un déplacement que ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAlexis Corbière :

Je ne reviendrai pas sur le contenu général du plan famille que j'ai pu aborder lors de ma première question. Je souhaite cette fois vous interroger sur la mise à disposition de places en crèches pour les enfants de nos soldats. La loi de programmation militaire dont nous débattons s'est fixé pour objectif un nombre de 2 556 places en crèche à l'horizon 2022, soit une augmentation de 20 % en quatre ans. Cela témoigne indiscutablement d'une prise de conscience quant à l'importance que revêtent ces structures dans la vie quotidienne des militaires. Toutefois, au-delà du nombre de places créées, la vraie question est celle de leur juste répartition sur l'e...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAndré Chassaigne :

Ma question porte sur la réforme des retraites des militaires, en relation avec les déclarations faites le 20 décembre dernier en Côte d'Ivoire par le Président de la République. La volonté de mieux tenir compte de la situation familiale des militaires et des conditions d'exercice de leur mission passe par une claire connaissance de leurs parcours professionnels au sein de l'armée, ainsi que de leurs conditions de sortie. Comme l'a dit le Président de la ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAndré Chassaigne :

Elle porte sur l'application du plan famille. La présentation de ce plan, en octobre 2017, s'est fait en amont de la préparation de la loi de programmation militaire pour 2019-2025, et la consultation des militaires dans leurs unités n'est intervenue que dans un second temps, au début de l'année 2019. En tant que parlementaires, nous ne disposons pas encore des remontées enregistrées à l'occasion de cette consultation, et cela alors que nous sommes en train d'évaluer la mise en oeuvre de ce plan et, surtout, de préparer la suite des actions à mener en vue d'a...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrançoise Dumas :

La famille, on le sait, est la véritable base arrière du militaire. Elle favorise son équilibre, sa sérénité et, par conséquent, l'accomplissement de sa mission, qui provoque le plus souvent une forte mobilité et de nombreuses absences. Ce constat est à la base du plan famille que vous avez présenté le 31 octobre 2017, et dont l'objectif principal est de permettre aux militaires de concilier un engagement exigeant avec une vie privée épanouie. Votre ministère a ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFabien Gouttefarde :

...: « Il n'y a pas de soldats forts sans familles heureuses. » Il était en effet urgent de mieux prendre en compte les besoins et les contraintes propres à ce quotidien familial. Je souhaitais donc vous interroger au sujet du déploiement des espaces ATLAS – Accès en tout temps, tout lieu, au soutien. Cette mesure du plan famille remédie au sentiment d'éloignement, voire de déshumanisation, que les militaires ont pu ressentir depuis la création, il y a une dizaine d'années, des groupements de soutien de bases de défense, les GSBDD. Développés par le service du commissariat des armées, les espaces ATLAS rassemblent dans un lieu unique et connecté tous les services nécessaires au quotidien du personnel du ministère des armées : formalités administratives, retouches d'habillement, prise de rendez-vous ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAnissa Khedher :

Madame la ministre, madame la secrétaire d'État, j'aimerais vous remercier et souligner l'attention que vous accordez en personne aux conditions d'exercice des militaires comme à l'accompagnement de leurs proches. La considération que vous avez pour les soldats et leur famille est une marque de reconnaissance appréciée, un honneur qui récompense leur dévouement à la France. Au cours de la mission d'information parlementaire sur le suivi des militaires blessés, dont j'étais corapporteure, j'ai pu évoquer avec les militaires et leurs proches la mise en oeuvre de c...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristophe Lejeune :

Madame la ministre, madame la secrétaire d'État, voilà deux ans que vous avez lancé le plan d'accompagnement des familles et d'amélioration des conditions de vie des militaires pour la période 2018-2022. Ce plan était très attendu par l'ensemble des militaires et civils de la défense. Ses mesures, qui représentent 300 millions d'euros de crédits nouveaux sur cinq ans, répondent de manière concrète et visible aux difficultés inhérentes à la vie militaire. Elles visent principalement à soutenir les militaires, qui assurent l'engagement opérationnel, ainsi que leurs fami...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAude Bono-Vandorme :

Selon le dernier rapport relatif à la gestion des ressources humaines du Haut Comité d'évaluation de la condition militaire, 10 % des mutations étaient précédées d'un préavis de plus de six mois, 31 % d'un préavis compris entre trois et six mois, 59 % d'un préavis inférieur à trois mois. Le Haut Comité s'en inquiétait d'autant plus que, entre 2008 et 2017, la part des mutations dont la durée du préavis était inférieure à un mois était passée de 9 à 30 %. Le cas de la gendarmerie nationale demeure singulier, car le ta...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaThibault Bazin :

Le plan famille fut une excellente initiative, attendue et appréciée par la majorité. C'est un grand pas en avant, qu'il convient de renforcer, car la famille représente la base arrière de nos militaires. Les problèmes, réels, varient d'un lieu d'affectation à l'autre, car des tensions naissent de l'absence d'une politique d'aménagement volontariste et équilibrée du territoire. Le logement demeure l'une des préoccupations majeures de ces familles, dans les métropoles bien sûr, mais également dans les zones détendues où les familles sont souvent contraintes de louer. Les militaires attendent un...