⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Interventions sur "art"

13 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichel Larive, rapporteur de la commission des affaires culturelles et de l'éducation :

La défense des outils symboliques intrinsèquement inquantifiables qui vont des arts plastiques au théâtre, de la poésie à la littérature en passant par le cinéma ou la musique, est un combat de société majeur, aussi essentiel que celui de l'écologie. Nous parlons là des outils qui servent à construire l'humanité en nous. Le geste de l'art est partout négligé en tant que réalité politique. Il n'aura bientôt plus de place dans cette civilisation, en dehors du marché. L'abandon d...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaClémentine Autain :

...ogramme, car elle permet l'émancipation de l'individu. Exercice classique de campagne : la culture est alors une belle pensée que l'on caresse en public, avant de la mutiler dans les langages techniques et les sombres coupes budgétaires. Quel humanisme de façade ! En juin 2018, Emmanuel Macron a commandé à M. Thierry Tuot, conseiller d'État, un rapport complet, un diagnostic sur les résidences d'artistes. Ce rapport n'a toujours pas été rendu public mais les pistes qui ont été évoquées dans la presse – système de sélection adossé à l'obsession des coupes budgétaires, remaniements structurels, suppression de certaines résidences – laissent assez songeur. Ce n'est qu'un exemple, mais il n'est certainement pas anodin. Les résidences d'artistes sont des lieux d'inspiration et de respiration art...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaClémentine Autain :

Il reprochait au ministère de la culture d'avoir « renoncé à être le grand intercesseur entre les artistes et les citoyens », et encore, avec une certaine amertume, d'avoir « perdu son pouvoir d'illuminer ». Ses deux mots d'ordre étaient l'émancipation et la liberté de création. « Mettez ces deux choses-là ensemble, disait-il, et cela fait un bouquet composé avec toutes les fleurs ». Avec ce fonds de soutien à la création, nous voulons lier ces deux grandes idées et rappeler que la liberté de cr...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaElsa Faucillon :

Cette proposition de loi présentée par Michel Larive part d'un constat que nous ne pouvons que partager et dénoncer : celui de la précarité dans laquelle vivent nombre d'artistes-auteurs dans notre pays. Elle met en lumière les difficultés sociales et financières auxquelles ils sont confrontés. Je salue tout d'abord la volonté du groupe La France insoumise de soumettre à nos débats un texte de loi portant sur la culture, qui apparaît depuis plusieurs a...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaElsa Faucillon :

L'objectif est de ne pas faire supporter à l'artiste les frais financiers engendrés par l'exposition de ses oeuvres. Le bénéfice que représente cet amendement pour les artistes a été reconnu, puisqu'il a été adopté par la commission des affaires culturelles. Même si j'en doute, nous espérons qu'il en sera de même en séance publique. Je me permets de revenir sur quelques arguments avancés en commission des affaires culturelles la semaine derni...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaYannick Favennec Becot :

Il serait inadéquat de considérer l'art et la culture comme de simples divertissements ou des domaines futiles insuffisamment nobles ou importants pour que le législateur s'en saisisse. Le groupe Libertés et territoires considère bien au contraire que la culture participe de notre capacité à faire société. Elle constitue un vecteur d'émancipation personnelle et collective, un pilier de notre cohésion sociale en même temps qu'une vérita...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAurore Bergé :

...omie. La création culturelle dans l'Union européenne représente 536 milliards d'euros par an, ce qui est plus que le chiffre d'affaires cumulé de l'automobile et des télécoms sur le continent. L'industrie culturelle européenne, ce sont aussi 7,2 millions de personnes, soit plus encore que dans l'automobile et les télécoms réunis. Nous parlementaires, avons une responsabilité : placer la création artistique au coeur de notre projet de société et soutenir tous ceux qui contribuent à son enrichissement, à sa transmission, à son partage, à sa diffusion, à sa diversité et à son indépendance. Nous devons avoir une politique culturelle à la hauteur de nos ambitions et surtout à la hauteur de ceux qui la font vivre. Nous devons, tout d'abord, ancrer durablement la démocratisation de la culture et d...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrédéric Reiss :

Il est réjouissant de constater que le système de soutien mis en place par l'État à la création artistique et culturelle prévoit déjà un ensemble de dispositifs législatifs et réglementaires. Quoi de plus naturel que de soutenir la création artistique au pays de Bashung et de Renoir ? À l'occasion de l'examen de cette proposition de loi, je souhaite en effet rendre hommage à ces deux artistes : Alain Baschung, décédé il y a juste dix ans, et Auguste Renoir, décédé il y a cent ans.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrédéric Reiss :

De mère bretonne et de beau-père alsacien, Alain Bashung a su mêler les subtilités de la langue française à une musique riche et envoûtante. Quant à Auguste Renoir, issu d'une famille ouvrière de sept enfants, il débuta dans l'impressionnisme pour devenir l'un des plus grands maîtres de la peinture française. Ces deux artistes parmi tant d'autres ont connu des moments difficiles au cours de leur carrière, ne parvenant pas à vivre de leur art pendant de nombreuses années. Je tenais à évoquer la musique et la peinture, car elles n'apparaissent pas explicitement dans l'article 1er de cette proposition de loi. La peinture y figure sous le vocable « arts plastiques, graphiques et visuels » à côté des arts cinématograph...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSophie Mette :

La création d'un fonds de soutien au monde artistique est un sujet qui nous réunit tous et nous sommes heureux de saisir cette occasion pour approfondir la question du soutien à la filière artistique, dont notre pays a toujours estimé qu'il devait se trouver au coeur même de nos politiques publiques. Monsieur le rapporteur, le groupe du Mouvement démocrate et apparentés partage votre analyse et c'est avec un réel intérêt que nous avons exami...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSophie Mette :

s'inscrit dans cette perspective et cherche les voies et moyens de poursuivre et d'approfondir ce lien qui unit l'État au monde artistique et, à travers lui, aux citoyens. Vous soulignez que les arts plastiques et les arts visuels sont particulièrement touchés par cette précarisation, tout comme le monde de l'édition. Nous connaissons tous les difficultés à s'engager dans cette voie. C'est pourquoi depuis longtemps déjà, des instruments de soutien ont été créés afin de rendre le parcours artistique moins chaotique. Sans vou...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSophie Mette :

y est particulièrement attaché. Mes chers collègues, beaucoup peut être fait pour améliorer et faciliter la création dans notre pays. Soutiens directs, déjà nombreux, système de solidarité et d'entraide, meilleure redistribution, régulation d'un secteur qui génère beaucoup de revenus mal répartis, voilà les défis que nous devons relever. Si nous partageons avec nos collègues de La France insoumise la volon...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichel Larive, rapporteur de la commission des affaires culturelles et de l'éducation :

Merci, madame la présidente. Je voudrais réponde très brièvement. Vous avez détaillé la liste de toutes les aides qui existent, monsieur le ministre, et cité le pass Culture. J'entends bien, mais alors comment expliquez-vous l'immense précarité des artistes-auteurs ? C'est bien parce que je m'interroge que j'ai déposé cette proposition de loi. Vous avez aussi évoqué la concertation autour du régime des artistes-auteurs depuis juin 2018. Je m'en réjouis, et j'espère qu'elle donnera lieu à un rapport. Vous parliez de la diversité du fonds. Le principe de cette proposition de loi était de créer un fonds de solidarité artistique, et Mme Mette l'a...