⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Interventions sur "île"

15 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaThibault Bazin :

...eur de parler de Mayotte dans notre hémicycle ! Mayotte est un territoire profondément français. Française depuis 1841, Mayotte n'a cessé, depuis, de manifester son attachement à la France, qui s'est confirmé lors de la consultation d'autodétermination de 1974, puis en 2011, avec l'adoption du statut de département. Pourtant, peut-être plus que tout autre territoire français, Mayotte souffre. L'île a des besoins spécifiques particulièrement importants, comme l'a rappelé le rapporteur : Mayotte est dans une situation critique. Divers rapports, notamment celui d'une inspection générale de l'État, constatent que Mayotte souffre d'un retard d'équipement et d'une lenteur indubitable d'application des droits sociaux. Les infrastructures de transport des biens et des personnes sont saturées, en m...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJosette Manin :

...écurité sociale à Mayotte au 1er janvier 2020 et la production d'un rapport du Gouvernement sur l'ouverture de certains dispositifs sociaux et l'alignement des montants des minima sociaux au niveau de ceux qui prévalent dans l'Hexagone. Elle vise également un approvisionnement énergétique plus soucieux de l'environnement, car la production actuelle d'électricité est thermique à 95 %, alors que l'île, très ensoleillée, devrait davantage produire de l'électricité photovoltaïque. La préservation de l'environnement constitue le cinquième axe de cette proposition de loi, car, avec sa barrière de corail de 195 kilomètres, ce territoire recèle 25 % de la biodiversité récifale mondiale. Les dispositions du texte déterminent les dispositifs d'assainissement des eaux usées, de gestion des déchets et d...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaStéphane Mazars :

Au cours du premier semestre 2018, un mouvement social d'ampleur a éclaté à Mayotte, entraînant le blocage de l'île. Cette situation a placé Mayotte en état d'urgence et a remis en lumière les difficultés structurelles qui font de ce territoire un des départements les plus pauvres de France. En effet, que ce soit dans les secteurs de la santé, de l'éducation, de l'environnement ou encore de la sécurité, Mayotte affiche indéniablement un retard par rapport aux autres départements de la République. Et il est vra...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaDanièle Obono :

...slature, à un débat sur Mayotte, et il nous semble que, pour la première fois peut-être, le débat sur la situation et l'avenir de ce département peut être positif et constructif. Mayotte est un territoire français depuis sa colonisation, en 1841. En 1974 et 1976, les Mahorais et les Mahoraises ont choisi de demeurer au sein de la République française. En 2009, à la suite d'un référendum local, l'île a obtenu le statut de région et département d'outre-mer puis, en mars 2011, elle est devenue le cent unième département français. Malheureusement, derrière les apparences institutionnelles, la réalité est loin des principes républicains de liberté, d'égalité et de fraternité, qui ne s'appliquent pas uniformément sur l'ensemble du territoire comme ils le devraient. Rappelons des constats et des d...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrançois Pupponi :

...uleurs, de ses formes, de ses diversités et de ses spécificités. Chaque territoire contribue à la réussite et au rayonnement de la France. C'est pourquoi l'État se doit d'être à leurs côtés, et encore plus auprès des territoires pauvres, dont fait partie Mayotte, où 84 % de la population vit sous le seuil de pauvreté et où le coût de la vie est le plus cher de France. Ce n'est pas parce que cette île aux couleurs de lagon est située à 8 000 kilomètres de la métropole qu'elle doit être délaissée car il n'y a pas de gens qui ne sont rien ; il y a seulement « le peuple, orphelin, pauvre, intelligent et fort, placé très bas et aspirant très haut », comme l'écrivait Victor Hugo. Mayotte, comme chaque territoire de la République, représente le pays dans sa diversité, dans son ouverture au monde, d...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAnnie Chapelier :

M. Kamardine aime son île, comme tous ceux qui connaissent Mayotte, qu'ils y soient nés ou qu'ils y aient vécu. À titre personnel, je voudrais le remercier vivement de nous permettre, une fois encore, de parler de Mayotte. Si loin des préoccupations des Français de métropole, ce petit confetti français si méconnu nous montre, une fois de plus, que nos départements d'outre-mer sont une richesse infinie et une chance pour l...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAnnie Chapelier :

Multiplier les infrastructures routières n'est, à mon sens, pas la bonne réponse aux problèmes criants de mobilité de l'île. Faisons de Mayotte un modèle, un exemple, en l'incluant totalement dans la trajectoire outre-mer 5. 0, en construisant une dynamique pour le monde de 2030.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarine Le Pen :

... pôles d'excellence autour de l'économie de la mer. Nous avons ainsi proposé, pendant la campagne des élections européennes, la création d'une agence maritime européenne, afin de faire coopérer les nations européennes concernées par ces problématiques maritimes, parmi lesquelles la préservation de la biodiversité occupe une place prépondérante. À l'heure où, à l'image des choix exprimés pour les îles Éparses, l'exécutif montre son désintérêt pour cette France au-delà des mers, voire envisage de s'en séparer, à l'heure où Mayotte, morceau de France de l'océan Indien, est menacée par une immigration et une insécurité déjà insoutenables, et à l'heure où le potentiel économique et environnemental de ces régions peut devenir un atout pour la France, je salue la proposition de loi de Mansour Kamar...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRaphaël Gérard :

...ains pans de la législation nationale ne sont toujours pas appliqués à Mayotte. Cette application partielle et différée du droit commun est, en partie, à l'origine de revendications répétées et de mouvements sociaux, comme celui de 2018, visant à instaurer l'égalité réelle avec la métropole. Ainsi, Mayotte a été paralysée par un mouvement social, aussi appelé grève générale de 2018 ou « opération île morte » : pendant près de quatre mois, cette année-là, nous n'avons pu assister qu'impuissants au blocage de l'île. Monsieur le rapporteur, oui, Mayotte souffre. Oui, Mayotte doit être soutenue. Oui, Mayotte a besoin d'aide. Oui, Mayotte nécessite un plan de développement d'ampleur et ambitieux. Nul ne peut le nier. Nul ne peut l'ignorer, et nous ne l'ignorons pas. Le groupe La République en mar...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMansour Kamardine, rapporteur de la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République :

...uestion posée n'est pas celle de la composition de la délégation. Quand un Mahorais participe à une compétition – nous avons des athlètes de très bon niveau, capables d'apporter des médailles à la nation – , par exemple s'il arrive premier dans une course de 5 000 mètres, a-t-il ou non le droit de hisser le drapeau et d'entendre La Marseillaise ? Voilà la vraie question. Or la charte des Jeux des îles de l'océan Indien interdit aux Mahorais d'arborer le drapeau français. Comment une grande républicaine comme vous peut-elle accepter une telle hérésie, à la fois politique et intellectuelle ?

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaDanièle Obono :

Nous proposons de consacrer, à Mayotte, un droit à l'accès à l'eau, garanti par la gratuité, au minimum, des 14,6 mètres cubes d'eau potable indispensables à la vie. Nous avons discuté de cet amendement en commission. Il s'agit d'un amendement d'appel : à Mayotte, près de quatre habitants sur dix seraient concernés par le manque d'accès à l'eau potable, certaines rivières alimentant l'île en eau potable étant extrêmement polluées. Cette situation inadmissible perdure : en 2017, selon l'INSEE, 29 % des ménages n'avaient pas accès à un point d'eau à l'intérieur de leur résidence principale, soit quasiment autant que les 30 % recensés en 2012. L'adoption de cet amendement permettrait de réaffirmer la nécessité de l'accès à l'eau et de la gratuité des mètres cubes nécessaires à la vie...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMansour Kamardine, rapporteur de la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République :

La commission émet un avis défavorable sur les deux amendements. À titre personnel, je suis défavorable au premier mais favorable au second. L'amendement no 4 apparaît complètement coupé des réalités locales. En effet, Mayotte étant une île, il n'y a pas de ballets de camions qui parcourraient des kilomètres et des kilomètres. Il ne serait pas contraire à l'écologie de faire un peu de méthanisation en attendant d'atteindre les objectifs bas-carbone. Tout excès est insignifiant. Il est un peu démagogique d'imaginer que, du jour au lendemain ou en deux ans, l'énergie sera entièrement propre. Je ne peux donc pas soutenir cette démarche...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMaina Sage :

...ue Matthieu Orphelin vise à mettre en valeur la « biodiversité marine et terrestre » mahoraise. Au-delà, comme cela a été dit lors de la discussion générale, il s'agit de valoriser Mayotte, alors que nous avons beaucoup parlé de ses problèmes et de ses retards ; il est bon de mettre aussi en avant ses atouts. Par ailleurs, la richesse environnementale de Mayotte n'est pas seulement terrestre : l'île possède l'un des plus grands lagons du monde, le premier de l'Océan indien, et il mérite une attention particulière. Trente-quatre lieux dans le monde sont considérés comme des « points chauds » – hotspots – de la biodiversité. La Polynésie, dont la surface est grande comme l'Europe, n'en compte que deux. C'est donc un atout pour Mayotte, mais aussi pour la France entière. Je vois bien quel sor...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaStéphane Mazars :

...fait part de leur volonté de mener des politiques économiques dynamiques sur ce territoire, tout en signalant les problèmes en matière d'infrastructures. Avant le dernier vote sur ce texte, je souhaite vous dire, monsieur le rapporteur, que Mayotte a été au coeur de nos débats ce soir, mais que la volonté de mener une politique dynamique en faveur de nos outre-mer, en particulier de cette petite île, restera d'actualité. À l'occasion de notre déplacement, nous avons rencontré des gens chaleureux, qui croient à leur destin, à l'avenir, et qui pensent que, si nous avons de l'ambition pour ce territoire, tous les défis dont vous avez parlé, madame la ministre, pourront être relevés. C'est une tâche difficile, ardue, qui exige des moyens, mais je crois que l'État est au rendez-vous. Je rappelle...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPhilippe Folliot :

Je ne vais pas lancer un débat sur les îles Éparses de l'océan Indien à cette heure avancée de la nuit, même si elles entretiennent un lien intime avec Mayotte. En effet, si vous me passez l'expression, Mayotte est, à certains égards, la « base arrière » des îles Éparses. Comme vient fort justement de le souligner Stéphane Mazars, un certain nombre d'enjeux se dessinent dans le canal du Mozambique, qui devrait devenir, fort de ses énorme...