⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Interventions sur "amitié"

9 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristophe Arend :

...s'agit de construire l'Europe en rapprochant ses peuples. C'est donc naturellement que les membres de l'Assemblée parlementaire franco-allemande nous proposent de nous prononcer sur une résolution commune relative à l'accompagnement du traité d'Aix-la-Chapelle que nous venons d'examiner. C'est ensemble, au nom de la nation française que nous représentons, que nous vous proposons d'affirmer que l'amitié franco-allemande est le moteur de l'unification européenne, et que l'Assemblée parlementaire franco-allemande devra disposer des moyens de redynamiser et de moderniser la coopération entre la France et l'Allemagne. C'est en ce sens que cette résolution encourage avec force les gouvernements français et allemand à mettre en oeuvre rapidement le traité de coopération et d'intégration franco-alleman...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Jacques Gaultier :

...3, traité de réconciliation et réussite majeure de l'après-guerre. La seconde est une démarche du législatif – l'Assemblée nationale et le Bundestag – , avec un accord parlementaire, la création d'une assemblée parlementaire franco-allemande et la proposition de résolution qui vous est soumise. Ces deux démarches se rejoignent dans leurs finalités : développer la coopération, le partenariat et l'amitié entre nos deux pays, entre nos deux peuples, entre la France et l'Allemagne. Il ne faut pas négliger le rôle de la diplomatie parlementaire. Il n'existe pas de démocratie sans parlement, sans parlement fort : le contrôle parlementaire est l'essence même de la démocratie. D'où la démarche de l'Assemblée et du Bundestag de conclure un accord et de créer une assemblée composée de cinquante députés ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarguerite Deprez-Audebert :

... se sont poursuivies. Fin janvier dernier, nous avons pu assister à une nouvelle phase de la coopération franco-allemande. Le Président de la République, Emmanuel Macron, et la chancelière allemande, Angela Merkel, ont signé un nouveau traité franco-allemand de coopération et d'intégration, que nous ratifierons mardi prochain. La France et l'Allemagne, en affichant leur volonté de renforcer leur amitié, ont voulu envoyer un message clair : affronter ensemble les défis permanents du XXIe siècle. Cette nouvelle étape est essentielle dans le nécessaire travail de convergence des deux plus grandes puissances de l'Union européenne. Le traité trouve aujourd'hui sa traduction parlementaire avec la création, le 25 mars dernier, de la première assemblée parlementaire franco-allemande. En tant que membr...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAntoine Herth :

...nsable pour fortifier et concrétiser la volonté de coopération exprimée au sommet des deux États. C'est le sens de cette première résolution que nous examinons aujourd'hui. J'ai eu le privilège de participer à son élaboration qui fut avant tout un travail de compréhension mutuelle. À cette occasion, j'ai constaté que, tous, nous voulions au plus vite concrétiser les objectifs du nouveau traité d'amitié pour lui permettre de répondre aux préoccupations des citoyens. C'est l'objet des deux premiers voeux et plus particulièrement de la création d'un fonds citoyen, ou encore de la constitution d'un comité de la coopération transfrontalière. À la suite de nos échanges, le consensus est également apparu sur des choix politiques plus structurels dans le domaine du climat en matière de taxation du CO2...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Michel Clément :

...juridique, fiscal, social, scientifique et culturel est, aux yeux du groupe Libertés et territoires, positive à la fois pour la France et l'Allemagne, mais aussi pour l'Europe. Victor Hugo, dans son recueil de lettres fictives intitulé Le Rhin, disait que la France et l'Allemagne étaient la tête et le coeur de l'Europe. Aujourd'hui, nous dirions qu'elles en sont le moteur, un moteur animé par une amitié construite dans les affres de l'histoire et portée par la conscience d'une communauté de destin. Le traité d'Aix-la-Chapelle, dont nous venons d'autoriser la ratification, doit désormais être rapidement appliqué. Le monde avance vite et ne nous attend pas ; c'est pourquoi notre groupe soutient la proposition de résolution qui affirme clairement que notre assemblée veut une application rapide et ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBastien Lachaud :

...t la chancelière allemande. Elle reprend une proposition adoptée par l'Assemblée franco-allemande le 23 septembre dernier. À ces deux reprises déjà, le groupe auquel j'appartiens s'est opposé aux dispositions que contient ce texte ; nous le ferons à nouveau aujourd'hui. Il s'agit d'abord d'une opposition de principe à une vision de l'Europe comme un condominium franco-allemand. Nul ne conteste l'amitié entre nos deux peuples. Qu'on ne nous accuse pas de le faire, nous les héritiers de Jaurès, lequel en 1905 déjà se faisait, envers et contre tous, l'avocat de « la paix durable, la paix confiante entre l'Allemagne et la France ». Mais c'est précisément parce que nous sommes pétris de la grande tradition internationaliste que nous rejetons le duopole franco-allemand qui obsède tant les auteurs de ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaStéphane Peu :

...lors la dernière réunion de l'Assemblée parlementaire franco-allemande, le 23 septembre, est le fruit d'une réflexion menée par les parlementaires de nos deux nations et validée par les deux majorités. Mais, vous le savez, les députés communistes se sont prononcés contre le traité d'Aix-la-Chapelle, tant la part réservée à la concurrence et au libre-échange y est supérieure à celle qui concerne l'amitié entre les peuples et la coopération culturelle et intellectuelle. Tout d'abord, il faut considérer la manière dont a été élaboré ce texte : alors que les Allemands l'ont réellement co-construit avec des parlementaires, des élus locaux et des associations de citoyens, en France, nous n'avons appris son existence que quelques jours avant sa signature. Notre collègue Jean-Paul Lecoq a posé à mainte...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaStéphane Peu :

… qui initia la réconciliation et le retour de l'amitié entre nos deux peuples. Mais les majorités française et allemande ont décidé de voter contre notre proposition. Je tiens à revenir sur ce projet de résolution qui appelait notamment à rejeter toute mesure facilitant les exportations d'armes et à limiter ce commerce au maximum – sachant que l'Allemagne et la France sont parmi les plus grands exportateurs d'armements du monde. C'est aussi cela, à ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaStéphane Peu :

… aille dans le sens de plus de paix et d'amitié ; mais il faut croire que, cinquante-six ans après sa signature, les temps ont changé et que l'heure est désormais à la concurrence internationale et à l'amitié entre les trusts…