⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Éric Ciotti pour ce dossier

12 interventions trouvées.

Nous sommes réunis afin de débattre de la transformation en commission d'enquête de notre mission d'information sur l'impact et la gestion de la crise du covid-19. C'est là le principal, c'est là l'essentiel. Nous voulons une commission d'enquête, mon cher collègue. Tous les groupes l'ont voulue ; le nôtre, par l'intermédiaire de son président ...

Nous en sommes là ce soir. Cette commission d'enquête nous paraît, au contraire, parfaitement légitime. Nous devons sa création aux victimes, à tous ceux qui sont montés en première ligne dans le combat contre la pandémie, …

… en particulier aux soignants, qui ont été admirables. Nous la devons à nos concitoyens, presque tous exemplaires s'agissant du respect des règles et des consignes sanitaires.

Permettez-moi, en cet instant où nous nous apprêtons sans doute à créer cette commission d'enquête, d'avoir une pensée pour les 29 000 familles frappées ces dernières semaines par la perte d'un parent, d'un enfant. Permettez-moi également de saluer le courage et l'abnégation de tous ceux qui ont oeuvré auprès de nos compatriotes pendant cette c...

En tant que vice-président de cette mission d'information, je constate, comme vous, que trop souvent nos questions, pourtant légitimes, sont restées sans réponse. Je regrette certains louvoiements. Je déplore la langue de bois dont ont souvent usé les ministres et la plupart des hauts fonctionnaires auditionnés.

Pour toutes ces raisons, nous avons besoin, aujourd'hui, de passer à l'étape de la commission d'enquête qui, naturellement, rassemblera tous les membres de cette assemblée…

Dès le départ, par la voix du président Damien Abad, le groupe Les Républicains a souhaité qu'une telle commission d'enquête voie le jour, avec un objectif simple : élargir le champ des travaux de la mission d'information. Elle visera, notamment, à identifier les fautes, les failles, les défaillances, les dysfonctionnements, qui furent majeurs ...

Nous formulerons toutes les recommandations indispensables pour prévenir les failles et les fautes. Nous devrons, notamment, évoquer le problème de la gestion des stocks de masques, qui nous a fait passer de 1 700 millions de masques lorsque Nicolas Sarkozy a quitté l'Élysée à 100 millions à peine, soit l'équivalent de deux semaines d'utilisati...

Nous ferons l'examen de la politique de tests mais aussi celle, en toute objectivité, de la prise en charge des résidents des EHPAD qui, dans bien des cas, ont été abandonnés.

Nous nous pencherons sur la question des frontières, de la tenue des événements culturels et sportifs. Nous évoquerons la liberté de la prescription médicale, qui a été, pour la première fois, remise en cause. Une fois ces défaillances identifiées, nous aurons le devoir, en tant que responsables politiques, de prendre toutes les mesures nécess...

L'ampleur de la crise nous oblige. Les Français attendent des réponses et méritent la vérité. Cette commission d'enquête nous donnera les moyens de les satisfaire. C'est pourquoi, mes chers collègues, je vous invite à voter pour sa création.