⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Géraldine Bannier pour ce dossier

3 interventions trouvées.

Les professeurs sont massivement descendus dans la rue ces dernières semaines. Inquiets, ils craignent des baisses de pension importantes liées au calcul sur l'ensemble de la carrière au lieu des six derniers mois.

Le gel du point d'indice des années 2010 à 2016, renouvelé en 2018, ne les incite pas à la confiance, quand bien même on leur parle de revalorisation du métier. Ceux qui sont entrés dans le métier depuis 15 ou 20 ans – j'en fais partie – n'ont pas connu de revalorisation. Seuls les débutants ont été concernés par des gestes ponctuels. Rappelon...

Déterminés à se faire entendre, les professeurs s'inquiètent aussi de l'idée de « contreparties » qui circule ici où là, alors que leur métier n'attire plus, demande une énergie toujours plus grande au regard de la complexité grandissante des situations scolaires, et use plus vite qu'avant. Les vacances ne sont pas un privilège. C'est d'abord ...