⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Amélie de Montchalin

Séance en hémicycle du vendredi 8 décembre 2017 à 9h30
Projet de loi de finances rectificative pour 2017 — Article 24

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAmélie de Montchalin :

En commission des finances, j'avais appelé à adopter sur ce sujet une vision plus économique, qui suive davantage les cycles. Après presque trois décennies pendant laquelle les taux d'intérêt ont baissé, nous savons en effet que nous allons probablement entrer dans une phase de hausse. La méthode consistant, plutôt que de chercher à voter des lois éternelles, à nous adapter à l'évolution des marchés financiers et, en l'espèce, à celle du coût de l'argent, me semble donc très positive. Je me réjouis de voir ce signal envoyé par l'État, qui montre ainsi qu'il se préoccupe davantage du monde économique que de sa seule doctrine fiscale.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion