⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Stéphanie Kerbarh

Séance en hémicycle du jeudi 18 janvier 2018 à 15h00
Entreprise nouvelle et nouvelles gouvernances — Discussion générale

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaStéphanie Kerbarh :

Monsieur le président, madame la ministre, monsieur le rapporteur, chers collègues, le 24 avril 2013, c'était il y a quatre ans. Jusque-là, tout le monde est d'accord avec moi ! Mais c'était aussi un jour particulier pour notre planète, un triste jour, où 1 138 personnes sont mortes et où 2 000 autres ont été blessées, le jour où un immeuble s'est effondré. Je veux évidemment parler du Rana Plaza.

Ce jour-là, nous avons pris conscience de l'importance de la responsabilité sociétale des organisations, et notamment des donneurs d'ordre. Depuis, l'univers réglementaire et normatif s'est considérablement développé. Le 1er janvier 2016, la France a adopté le programme de développement durable de l'ONU et ses dix-sept objectifs de développement durable à l'horizon 2030. Le 27 mars 2017, la France a adopté la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d'ordre, qui impose de mettre en place des mécanismes destinés à prévenir les atteintes aux droits humains et les dommages environnementaux dans l'ensemble de leur chaîne de production.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion