Intervention de Jean-Michel Jacques

Séance en hémicycle du jeudi 22 mars 2018 à 15h00
Programmation militaire pour les années 2019 à 2025 — Après l'article 10

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Michel Jacques :

Je comprends la démarche de nos collègues, mais elle risque effectivement de faire obstacle au recrutement des réservistes dans les petites entreprises – je pense à tous nos artisans. Des obligations trop exigeantes seront un frein au recrutement.

Mieux vaut privilégier la valorisation de la réserve et la conclusion de conventions. C'est un travail que nous devons faire, peut-être collectivement, que nous soyons de gauche ou de droite, sur le terrain, lorsque nous visitons des entreprises en circonscription.

D'autant qu'un allongement de la durée d'absence autorisée ne permettrait pas de satisfaire le besoin d'une réserve opérationnelle pour plus de 30 jours : de toute façon, il ne résoudrait pas le problème.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion