Intervention de Marianne Dubois

Séance en hémicycle du jeudi 22 mars 2018 à 15h00
Programmation militaire pour les années 2019 à 2025 — Article 12

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarianne Dubois :

J'associe ma collègue Annie Genevard à mon intervention.

Au cours des trente dernières années, nos forces armées ont été de plus en plus sollicitées, et le nombre de blessés parmi les militaires et les gendarmes est en augmentation régulière. Cela pose la question du reclassement des membres de nos forces armées qui sont blessés dans le cadre de leurs missions. Ne répondant plus aux critères d'aptitude médicale exigés, ils sont souvent reclassés dans des unités opérationnelles où le travail n'est pas adapté à leur condition physique ou, de manière regrettable, ils se retrouvent au chômage. Jusqu'alors, l'armée les orientait vers des postes dits d'environnement, nécessitant moins d'engagement opérationnel. Or le nombre de ces postes est en baisse constante. Cela s'explique notamment par la substitution de civils aux militaires dans les postes de soutien ou d'administration des armées et de la gendarmerie nationale, aux dépens des professionnels de l'armée qui servent leur pays avec un investissement admirable et dont les compétences et l'expérience professionnelle restent inexploitées.

Aussi, bien que le ministre de l'intérieur, lors de la présentation de la police de sécurité du quotidien, ait précisé que les substitutions seraient multipliées dans les prochaines années, j'appelle votre attention sur la possibilité d'ouvrir à ces militaires le reclassement dans des postes de soutien et d'administration de l'armée et de la gendarmerie nationale. Il s'agirait de donner suite à une pratique ancienne et logique, en créant un dispositif légal sur ce sujet d'une importance primordiale. Il s'agirait, surtout, de reconnaître le travail des membres de nos forces armées et de leur assurer une carrière plus longue et digne de leur engagement.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion