⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Martial Saddier

Séance en hémicycle du vendredi 1er juin 2018 à 21h30
Évolution du logement de l'aménagement et du numérique — Après l'article 21

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMartial Saddier :

Je veux vraiment remercier M. le ministre, M. le secrétaire d'État et M. le président de la commission, car je pense pouvoir dire que cet amendement gouvernemental découle d'une discussion de fond que nous avons eue en commission des affaires économiques. J'associe à ces remerciements M. le rapporteur, bien sûr, ainsi que la commission du développement durable dont la présidente, Barbara Pompili, n'est pas là ce soir mais défend la même ligne que nous.

Mes chers collègues, il faut avoir l'honnêteté intellectuelle de rappeler que cet amendement, dont j'espère qu'il sera adopté ce soir, provient du Grenelle 2 de l'environnement qui a réaffirmé l'enjeu de la qualité de l'air et la nécessité de mettre à jour les plans de protection de l'atmosphère– PPA.

Le premier des PPA de nouvelle génération a été élaboré par la vallée de l'Arve, en Haute-Savoie, en 2012. À cette époque, seule la vallée de l'Arve avait accepté de lancer une enquête publique sur un PPA de nouvelle génération, avant les élections législatives et avant l'élection présidentielle. Nous étions les seuls à avoir ce mérite, et bien m'en a pris puisque j'ai été réélu. Alors que Nathalie Kosciusko-Morizet était ministre de l'environnement, nous avons inventé le fameux fonds air-bois : lorsque, dans une zone géographique donnée, des émissions de polluants liées au chauffage au bois supérieures aux normes européennes étaient identifiées, nous accompagnions les particuliers pour les aider à passer d'un foyer ouvert à un foyer fermé.

Permettez-moi de faire un clin d'oeil à la majorité, puisque c'est le Gouvernement qui a déposé l'amendement no 3146 rectifié : cette politique a probablement été « en marche » avant tout le monde.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion