Intervention de Jean-Luc Mélenchon

Séance en hémicycle du mardi 31 juillet 2018 à 15h00
Motions de censure — Discussion commune et votes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Luc Mélenchon :

Après des heures de relance par des rappels au règlement, deux présidents de groupe vous ont demandé de vous présenter pour en débattre, au titre d'un article de la Constitution qui le leur permet. Vous avez répondu, trois jours plus tard – le temps de la réflexion – , que vous vouliez d'abord entendre les conclusions des diverses enquêtes judiciaires et parlementaires.

Ce soin si sourcilleux ne vous empêchera pourtant pas de répondre lors des questions au Gouvernement dans les deux assemblées, sans être embarrassé de vous contredire. Vous avez même voulu nous faire croire que ce serait là une forme de relation politique normale en période de crise politique. Deux minutes pour vous interroger, quatre pour me répondre : voilà, pour tout potage, ce dont pourront bénéficier les dix-sept membres de mon groupe et les millions d'électeurs qui les ont envoyés ici.

Monsieur le Premier ministre, vous n'êtes pas là parce que vous l'avez voulu mais parce que vous y êtes contraint.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion