⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Jean-Baptiste Moreau

Séance en hémicycle du jeudi 13 septembre 2018 à 21h30
Équilibre dans le secteur agricole et alimentaire — Article 10

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Baptiste Moreau, rapporteur de la commission des affaires économiques :

Les conditions générales de vente du fournisseur constituent le socle de la négociation commerciale, c'est-à-dire le point à partir duquel sont élaborés le prix convenu et, plus généralement, l'ensemble des éléments contractuels de la relation commerciale.

Dans le cadre de la négociation commerciale, le distributeur ne formule pas des demandes dérogation proprement dites aux conditions générales de vente, mais il exprime plutôt de nouvelles demandes qui font l'objet d'une négociation entre les parties et se traduisent dans la convention unique. Il est important de conserver les termes « refus d'acceptation » car cette précision n'est pas seulement rédactionnelle. D'une part, le code de commerce prévoit que les conditions générales de vente peuvent être différenciées selon les catégories d'acheteurs de produits ou de demandeurs de prestations de services. D'autre part, elle correspond à la réalité de la négociation commerciale entre le fournisseur et le distributeur.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion