⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Damien Pichereau

Séance en hémicycle du mardi 16 octobre 2018 à 21h30
Projet de loi de finances pour 2019 — Après l'article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaDamien Pichereau :

Comme l'a très bien dit Mme la rapporteure pour avis, le barème kilométrique actuel désavantage nettement les véhicules électriques. Or le remboursement sur indemnité kilométrique est un levier majeur du développement de cette énergie, dans le cadre notamment des trajets entre le domicile et le travail.

Le coût d'utilisation d'un véhicule intègre non seulement le carburant, mais aussi le prix d'achat. Or si l'énergie qu'ils utilisent est plus abordable, les véhicules électriques sont toujours plus onéreux que leurs homologues thermiques.

Cet amendement vise simplement à donner la possibilité au Gouvernement de modifier la base tarifaire en fonction de la motorisation du véhicule. Le Gouvernement pourra ainsi mettre fin à cette iniquité.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion