Intervention de Fiona Lazaar

Séance en hémicycle du mercredi 5 décembre 2018 à 15h00
Déclaration du gouvernement sur la fiscalité écologique et ses conséquences sur le pouvoir d'achat suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFiona Lazaar :

La « grande concertation » voulue par le Président de la République, annoncée et animée par le Premier ministre, en est l'occasion, et les députés de La République en marche vont s'y impliquer, avec tous les acteurs des territoires, sans considération politique. Cette concertation vise à aboutir à des mesures concrètes, qui devront apporter des réponses aux souffrances qui traversent depuis trop longtemps notre pays.

Oui, nous sommes toujours aussi déterminés à construire une société qui permette à chacun de s'émanciper et de réussir, toujours aussi déterminés à répondre avec force au sentiment d'abandon exprimé par certains Français, toujours aussi déterminés à convaincre ceux qui doutent, toujours aussi déterminés à prouver à ceux qui souffrent que la réponse n'est jamais du côté des extrêmes !

1 commentaire :

Le 11/12/2018 à 18:30, chb17 a dit :

Avatar par défaut

Monsieur le Président aura apparemment mené tout seul cette "grande concertation", à l'issue de laquelle il a royalement offert... au patronat ! le paiement, par nos impôts, du juste salaire pour le travail accompli. Coup de poker, qui ne convainc pas les gilets jaunes.

La concertation avec les gilets jaunes ("impossible" puisqu'ils ne sont pas structurés), et la concertation avec les lycéens inquiets pour leur avenir, c'est remplacé par les lacrymos, les flashball et les incarcérations préventives.

Pour apaiser les colères, un peu de paternalisme pincé à 20 heures et une dose de répression a-démocratique suffiront-ils ?

Les députés représentants du peuple vont-ils entériner cela, en même temps que le bouleversement du budget auquel ils ont travaillé million par million ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion