Intervention de Nathalie Elimas

Séance en hémicycle du jeudi 6 décembre 2018 à 15h00
Reconnaissance des proches aidants — Discussion générale

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaNathalie Elimas :

Ils sont 8,3 millions dans notre pays : 8,3 millions de Françaises et de Français qui s'occupent quotidiennement d'un proche malade ou handicapé. Certains font d'ailleurs peut-être partie du mouvement des gilets jaunes. En tout cas, ce qui est certain, c'est que l'immense majorité des proches aidants se trouve dans une situation très difficile, et ce depuis des années. Le manque de reconnaissance dont ils souffrent les prive de la légitimité et de la protection dont ils ont besoin. Cela emporte des conséquences dramatiques qui rejaillissent sur leur santé, leur vie personnelle, mais aussi sur leur vie professionnelle. Voilà pourquoi il est de notre devoir de prendre sans attendre des mesures qui permettront de répondre à leur souffrance, d'améliorer leur quotidien et de leur redonner confiance en l'avenir.

Je tiens donc à remercier vivement le groupe UDI, Agir et indépendants d'avoir permis l'inscription de la présente proposition de loi à l'ordre du jour de notre assemblée, après son adoption à l'unanimité par le Sénat, il y a quelques semaines. Je remercie en particulier notre collègue Paul Christophe pour son travail de qualité, depuis le début de la législature, sur le sujet des aidants familiaux, qui nous tient particulièrement à coeur et qui doit transcender les clivages politiques.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion