⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de François-Xavier Olivieri

Réunion du jeudi 24 janvier 2019 à 9h30
Mission d'information relative aux freins à la transition énergétique

François-Xavier Olivieri, secrétaire général de la business unit Hydrogène d'Engie :

Une partie du prix de l'électricité correspond, comme indiqué par M. Boucly, à des CAPEX, une autre à des taxes ou à des frais d'utilisation du réseau. L'un des enjeux aujourd'hui pour les industriels qui ont parfois à développer des capacités de production d'énergies renouvelables, notamment photovoltaïques, est d'envisager la possibilité d'un régime d'autoconsommation. Or actuellement, cette solution est limitée à un seuil qui n'est absolument pas applicable aux industriels. Il existe là un levier très concret, que l'on peut utiliser dès à présent pour diminuer le prix de l'électricité, dans une logique de décentralisation de la production d'électricité et de l'hydrogène vert.

Outre la diminution du prix de l'électricité et de l'hydrogène vert, un autre paramètre peut consister à valoriser les externalités : on peut ainsi, par un processus de certification, donner à de l'hydrogène vert une valeur sur le marché ou vis-à-vis des industriels qui veulent afficher des programmes de décarbonation, leur permettant non de réduire le prix globalement, mais de mieux valoriser l'hydrogène. La France et l'Europe se sont engagées dans un tel processus, qu'il faudrait accélérer pour être en mesure de donner des valeurs aux externalités.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion