Intervention de Emmanuelle Ménard

Séance en hémicycle du jeudi 21 mars 2019 à 21h30
Organisation et transformation du système de santé — Article 8

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaEmmanuelle Ménard :

Elle conforte en effet cette vision globale d'un hôpital unique par département.

Bref, on est bien loin de la promesse de revitalisation des territoires par une médecine de proximité et de qualité. C'est pourtant bien de cela que les Français ont besoin, et non d'une médecine distillée par une réforme qui se veut d'envergure mais qui manque sa cible.

On ne peut par ailleurs que déplorer un nouveau recours aux ordonnances, alors qu'il s'agit d'une réforme de la plus haute importance puisqu'elle aura des conséquences très concrètes sur le maillage territorial hospitalier.

Je regrette donc que vous estimiez ne pas avoir besoin des représentants des territoires pour discuter de cette sorte de labellisation des hôpitaux qui, en l'état actuel, aura des conséquences tout à fait inverses à celles souhaitées. D'ailleurs, d'un point de vue technique, on ne peut pas dire que le Gouvernement soit bien sûr de lui puisqu'aucun objectif chiffré pour la création ou la labellisation des hôpitaux n'est vraiment communiqué.

Je regrette donc une nouvelle fois qu'un sujet aussi fondamental soit traité avec tant de légèreté alors qu'il est l'une des premières préoccupations des Français.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion