Intervention de Bruno le Maire

Séance en hémicycle du mardi 14 mai 2019 à 15h00
Questions au gouvernement — Politique fiscale

Bruno le Maire, ministre de l'économie et des finances :

Madame Corneloup, notre politique fiscale est simple : nous voulons baisser les impôts et nous baissons les impôts des Français.

1 commentaire :

Le 29/05/2019 à 11:14, Sébastien Peyronet a dit :

Avatar par défaut

L'impôt visible est l'impôt sur le revenu IR. L'impôt invisible sont la CSG, la TIPP, les droits d'accises, la flat taxe, l'Impôt sur la Fortune Immobilière IFI, la taxe foncière, l'impôt sur les sociétés ou la TVA.

L'impôt visible est plutôt juste car dégressif.

L'impôt invisible est plutôt très injuste car touche plus durement les petits propriétaires, retraités, consommateurs, salariés, entreprises que les gros.

Une mesure injuste : la décision du conseil constitutionnel d'interdire au gouvernement de taxer plus lourdement les grosses entreprises que les petites.

Le conseil constitutionnel est à ce titre profondément anti-républicain. Il ne respecte pas l'esprit de justice de notre constitution républicaine.

Une mesure juste : taxer les GAFAM.

La question n'est pas de baisser les impôts mais de les rendre plus juste. Par exemple, comment comprendre que les collectivités locales représentants quelques centaines de milliers d'habitants (200 000) me prennent 2000 euros de taxes foncières chaque année soit 5 euros pour 1000 habitants alors que la nation me prend 15000 euros d'impôts nationaux par an (dont 4000 euros d'IR, de la CSG, de la TIPP, de la TVA ect...) pour 60 millions d'habitants soit 0,25 euro pour 1000 habitants.

Ce qui est injuste, c'est l'impôt local pas l'impôt national. Donc au lieu de baisser les transferts de subventions de l'Etat vers les collectivités locales tout en augmentant les responsabilités de celles-ci, vous feriez mieux de m'aider à supporter ces impôts locaux qui pèsent tant sur mon budget.

Nota Bene : pour l'instant, ayant un revenu de quelques euros supérieurs au seuil, je n'ai pas encore bénéficié de la suppression de la Taxe d'habitation...

J'ai une crainte par ailleurs : que la suppression de la Taxe d'Habitation se traduise par une explosion de la Taxe Foncière.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion