Intervention de Christophe Blanchet

Séance en hémicycle du mercredi 29 mai 2019 à 15h00
Modification du règlement de l'assemblée nationale — Article 32

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristophe Blanchet :

Nous allons donc permettre aux groupes d'opposition de poser davantage de questions au Gouvernement, en l'occurrence, « au moins » la moitié d'entre elles, aux termes du texte. Si l'on prend les choses par le côté mathématique, ce « au moins » ne fixe aucune limite : cela peut être 50 % des questions, ou 60, 70, 80, 90 %, voire 100 % !

Les députés de la majorité sont des députés comme les autres. Ils sont donc tout aussi légitimes que ceux de l'opposition à poser des questions au Gouvernement, peut-être en moins grand nombre – c'est le sens du rééquilibrage ici envisagé, et je m'en félicite – , mais il me paraît utile qu'un tiers des questions leur soient réservées. Tel est le sens de cet amendement.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion