Intervention de Jean-Baptiste Djebbari

Séance en hémicycle du jeudi 12 septembre 2019 à 9h00
Mobilités — Article 1er a

Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'état chargé des transports :

J'ai moi aussi utilisé les trains de nuit, et je constate que l'offre s'est dégradée puisqu'il n'existe plus que quatre liaisons dont deux conventionnées par l'État. Il reste qu'il y a certainement un avenir pour le train de nuit. La régénération des voies dont nous avons déjà longuement parlé constitue un préalable à son développement, ainsi que l'attribution de bons sillons. Comme l'a indiqué Mme la rapporteure, le cadre concurrentiel permettra de redynamiser l'offre.

Je vous confirme que le rapport en cours d'élaboration sur l'opportunité de l'ouverture de nouvelles lignes de TET – trains d'équilibre du territoire – comporte bien un volet consacré à l'amélioration de l'offre de trains de nuit. Ce rapport sera porté à votre connaissance d'ici au 30 juin 2020.

En bref, nous partageons les préoccupations exprimées par l'ensemble des amendements, mais nous demandons leur retrait.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion