Intervention de Jean-Marie Sermier

Séance en hémicycle du jeudi 12 septembre 2019 à 15h00
Mobilités — Article 40 ter a

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Marie Sermier :

Je préfère la réponse de M. le secrétaire d'État. Madame la rapporteure, on ne peut pas tenir compte que de la topographie : en Suisse, la topographie est très compliquée, mais on trouve, à l'entrée de Genève, de Lausanne et des villes des vallées, des tunnels et des ponts adaptés. Il est donc possible que les infrastructures soient adaptées au nombre de véhicules qui les empruntent, ce qui permet de réduire les émissions de CO2 – car plus la voiture arrive rapidement à destination, moins elle consomme de carburant !

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion