Intervention de Nicolas Hulot

Séance en hémicycle du 25 octobre 2017 à 15h00
Questions au gouvernement — Développement de l'énergie éolienne

Nicolas Hulot, ministre d'état, ministre de la transition écologique et solidaire :

À un moment donné, il faudra déterminer où nous voulons aller. L'éolien en mer réussit de l'autre côté de la Manche mais pas chez nous. Peut-être faut-il en tirer des enseignements.

Quoi qu'il en soit, j'ai bien conscience des difficultés. Si nous voulons réussir la transition énergétique, il faudra y associer les citoyens d'une manière ou d'une autre, et non procéder de manière autoritaire. S'il faut être à l'écoute des réserves exprimées, il faut aussi que chacun adopte une certaine ouverture d'esprit.

1 commentaire :

Le 03/11/2017 à 18:21, Mylène de Saint Pierre a dit :

Avatar par défaut

Monsieur le ministre, je suis d'accord il faut plus de nuance et d'écoute. La pression des promoteurs et des politiques précédents était trop forte. Il est inadmissible que dans le dossier des éoliens en mer au large de Fécamp ce parc de 83 éoliennes d'une hauteur de 184m au-dessus du niveau de la mer soit installé à 15km des falaises d'Etretat, sans tenir compte de l'impact sur ce site emblématique et toute la côte d'Albâtre qui était en cours de protection du patrimoine naturel. Le préfet a accordé ce projet d'éoliennes, ce malgré l'avis de l’Autorité Environnementale qui a demandé en juin 2015 des études supplémentaires notamment concernant l’impact visuel sur le paysage et la toxicité. Oui, nos voisins ont déjà avancé. Mais la distance moyenne des côtes en Europe est de 32km. Les derniers projets aux Pays-Bas se font à 60km de la côte...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion