⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Gérald Darmanin

Séance en hémicycle du jeudi 17 octobre 2019 à 15h00
Projet de loi de finances pour 2020 — Article 3

Gérald Darmanin, ministre de l'action et des comptes publics :

Il est également favorable.

Madame Obono, vous avez, de votre côté, du mal à reconnaître que l'action du Gouvernement correspond bien aux promesses du Président de la République et traduit une volonté forte de changer la loi fiscale pour lutter contre l'optimisation fiscale agressive. C'est si vrai que vous avez lu votre argumentaire après mes explications sur le nombre de dirigeants concernés. Pourrait-on s'écouter dans le débat, même si on n'est pas d'accord ? J'ai été le premier à reconnaître que l'amendement de M. Coquerel et M. Mattei était frappé au coin du bon sens et représentait un apport constructif. On n'est pas obligé, à chaque fois, de se prêter des arrière-pensées ; avoir des pensées, de temps en temps, serait déjà une bonne chose…

M. de Courson – il n'est pas là, mais là où il est, il nous entend –

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion