⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Amélie de Montchalin

Séance en hémicycle du lundi 21 octobre 2019 à 16h00
Projet de loi de finances pour 2020 — Article 36 et débat sur le prélèvement européen

Amélie de Montchalin, secrétaire d'état chargée des affaires européennes :

C'est une idée de M. Woerth mais je n'ai pas, à ce jour, été informée d'un projet de porte-avions européen. La mission prioritaire de ce fonds sera d'assurer notre souveraineté en matière d'armements et de nous permettre de nous engager, ensemble, dans des programmes de recherche.

Ce projet ne prévoit pas la constitution d'une armée. L'initiative européenne d'intervention, que nous avons lancée, n'entre pas dans le cadre de l'Union européenne. Elle rassemble des États européens qui ont exprimé leur volonté de partager leur capacité militaire à mener des opérations communes. Nous sommes, en l'espèce, associés au Royaume-Uni. Cette initiative rassemble treize pays, dont dix ont formellement signé l'engagement et trois viennent de la rejoindre. Comme je viens de le dire, il ne s'agit pas d'une armée européenne mais de collaborations bilatérales.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion