Intervention de Danièle Obono

Séance en hémicycle du jeudi 31 octobre 2019 à 15h00
Projet de loi de finances pour 2020 — Compte d'affectation spéciale participations financières de l'État (état d)

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaDanièle Obono :

Cet amendement a déjà été présenté à diverses reprises ; mais, oui, monsieur le secrétaire d'État, vous êtes là pour répondre à nos questions et nous rendre des comptes. Nous prenons le temps de travailler ces amendements ; aussi est-il normal que vous consacriez du temps à éclairer la représentation nationale. C'est le sens de la démocratie parlementaire. Nous débattons pour tenter de nous convaincre les uns et les autres et pour que la majorité, si elle finit par prendre conscience de ses erreurs, puisse les corriger.

C'est pourquoi nous n'hésiterons pas à présenter autant de fois que nécessaire ces amendements.

Celui-ci concerne la participation financière dans le secteur aéronautique. Il vise à réengager l'État dans ce secteur, contrairement au mouvement de cessions successives de capital étatique au sein du groupe Safran. L'entreprise est spécialisée dans la conception et la production de moteurs d'avion, d'hélicoptères et de fusées, d'équipements aéronautiques et de défense. L'État se doit d'investir dans ce secteur ô combien stratégique afin, notamment, de garantir la conduite d'une véritable politique française spatiale et son succès dans l'exploration de l'espace.

La réattribution de 2 milliards d'euros à cette entreprise permettra à l'État d'augmenter sa part de capital qui n'est plus que de 10,8 % aujourd'hui, ce qui serait essentiel pour l'emploi et l'avenir du secteur.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion