Intervention de Jean-Yves le Drian

Séance en hémicycle du jeudi 31 octobre 2019 à 15h00
Projet de loi de finances pour 2020 — Action extérieure de l'État

Jean-Yves le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères :

Dans un contexte de gestion rigoureuse du budget de l'État, il importait de le noter – comme d'ailleurs certains l'ont fait.

Je reviens à présent rapidement sur les cinq points les plus saillants de ce budget. Tout d'abord, comme l'a dit très clairement le rapporteur spécial Vincent Ledoux tout à l'heure, ce budget est marqué par la réforme des réseaux de l'État à l'étranger que nous menons dans le cadre du programme « Action publique 2022 ». Cette réforme replace le Quai d'Orsay au centre du jeu, la gestion des emplois de soutien et des crédits de fonctionnement de tous les réseaux internationaux de l'État étant unifiée sous la responsabilité de mon ministère. Ce budget permet parallèlement de limiter la trajectoire de baisse de la masse salariale, initialement prévue à 10 % à l'horizon 2022 et finalement réduite à 5 % grâce à l'action des uns et des autres – y compris la mienne.

Il faut le dire, et j'ai d'ailleurs noté que M. Dumont l'a lui-même remarqué.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion