Intervention de Véronique Riotton

Séance en hémicycle du mercredi 11 décembre 2019 à 21h30
Lutte contre le gaspillage et économie circulaire — Article 4 quater c

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaVéronique Riotton, rapporteure de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire :

À mon sens, il est très important. Nous avons vraiment réfléchi à l'accélération de la réparation. Elle se heurte à plusieurs freins, notamment opposés par les fabricants. Nous voudrions tendre vers une écoconception des produits afin qu'ils soient réparables – le terme d'écoconception n'est peut-être pas pertinent, il faudrait en inventer un – ; il s'agit de faire en sorte que tout nouveau produit soit conçu pour être démontable simplement. Cette démarche va dans le sens de votre proposition, monsieur Chassaigne, puisque les réparations pourront être effectuées par des particuliers ou des réparateurs indépendants.

L'amendement s'adresse aux fabricants : s'ils écoconçoivent des produits réparables et s'ils transmettent les consignes de réparation aux consommateurs, ils ne pourront être tenus pour responsables d'un dommage consécutif à une maladresse ou à un non-respect des consignes. C'est une incitation majeure pour que les fabricants proposent des produits simples et réparables.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion