Intervention de Agnès Buzyn

Séance en hémicycle du mardi 4 février 2020 à 21h30
Débat sur le financement des retraites

Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé :

Ce choix de la retraite par répartition, le Gouvernement entend résolument le consacrer, conformément à l'engagement du Président de la République lors de la campagne présidentielle. Notre objectif est de renforcer notre système pour contribuer à la construction d'une protection sociale adaptée à la vie au XXIe siècle. Mais pour que nous puissions envisager la pérennité de ce système sereinement, il nous faut un système plus juste – plus juste parce qu'universel, ouvrant les mêmes droits pour tous, à même niveau de cotisations, et avec la même solidarité pour ceux qui ont travaillé toute leur vie, peu importe leur profession ou leur secteur d'activité.

Qu'un euro cotisé ouvre les mêmes droits pour tous n'est pas un vain mot, mais le reflet de notre tradition républicaine séculaire et du principe d'égalité. Nos concitoyens auront confiance dans le système parce qu'il sera transparent, parce qu'il ne fera pas soupçonner des privilèges et qu'il ne créera pas le sentiment d'être moins bien traité que son voisin.

La justice du système, c'est aussi celle de son financement. Il n'y a pas de solidarité, pas de droits qui ne soient financés à long terme. L'avenir ne peut être envisagé sereinement sans un esprit de responsabilité financière. Les Français attendent d'être rassurés quant à la solidité financière de leur système de retraite, …

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion