⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Marine Le Pen

Séance en hémicycle du mardi 11 février 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Approvisionnement en médicaments

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarine Le Pen :

Madame la ministre de la santé, la crise du coronavirus, que l'OMS, l'Organisation mondiale de la santé, annonce comme une très grave menace pour le monde, est une triste mais réelle illustration de la mondialisation des échanges. Pour nous, responsables politiques français, elle pose la question de notre souveraineté industrielle. Aujourd'hui, comme l'OMS l'a souligné vendredi dernier, chacun s'inquiète de la disponibilité, par exemple, de masques de protection : effet de la mondialisation, 80 % de la production se trouve en Chine et à Taïwan. En France, deux entreprises en produisent, mais à un niveau très insuffisant ; surtout, elles vendent à travers le monde… au plus offrant !

Cette crise conjoncturelle connaît une autre illustration quotidienne et durable : la pénurie de médicaments, qui concerne aussi bien des anticancéreux que des antibiotiques, et qui alimente le marché terriblement dangereux des faux médicaments. Étant donné que 80 % des principes actifs des médicaments sont produits en Chine et en Inde, on peut imaginer les conséquences de la crise sur la production ! Or, obéissant aux seules lois du marché, les multinationales pharmaceutiques approvisionnent en priorité les pays qui rémunèrent le mieux.

Hier, la France était autonome dans ce secteur. La situation actuelle n'est pas le fruit du hasard, mais la conséquence de choix politiques : nos gouvernants d'hier ont organisé notre grande vulnérabilité d'aujourd'hui. Certes, la loi sur le financement de la sécurité sociale pour 2020 prévoit la constitution de stocks de quatre mois mais, puisque vous n'avez pas imposé que ces stocks soient implantés uniquement en France, comme c'est le cas pour le secteur pétrolier, je ne vois pas en quoi cette mesure garantit l'approvisionnement du marché français, surtout dans un contexte de pénurie mondiale entraînant mécaniquement une hausse des prix. En clair, cette crise sanitaire souligne à nouveau que, face à l'absence de politique de relocalisation industrielle pilotée par un État stratège, le marché commande et l'insécurité sanitaire menace les Français.

Alors, madame la ministre, quand allez-vous prendre les mesures de bon sens qui garantiraient la sécurité sanitaire des Français ?

2 commentaires :

Le 01/05/2020 à 16:38, Enzo DUBOIS RN (Membre Rassemblement National 38/ Personnalité Politique/ Soutien de Marine Le Pen, députée NI de la 11ème circonscription du Pas-de-Calais / Président du groupe Sauvons PALADRU) a dit :

avatar

je ne comprends pas pourquoi le gouvernement n'a pas pris compte cette prise de parole le 11/02 aussi essentiel pour la vie de nos compatriotes pour notre sécurité sanitaire! à ce moment il aurait fallu immédiatement entendre la sonnette d'alarme de Mme. LE PEN une élue qui avait avec attention regarder la situation sanitaire dans les pays voisins! et maintenait le gouvernement continue la folie et entretien la dégradation de notre pays avec un déconfinement non préparer avec une carte de rouge et de vert basé sur des critères déraisonnables car on ne juge pas une région en fonction du nombre de lit en réanimation disponible ou encore du nombre de masques, mais du nombre de malade, de plus je tiens à dire aujourd'hui que nous risquons très fortement, une nouvelle vague du covid-19 car nous sommes encore en manque de masques et de teste, je ne vois pas de déconfinement possible et raisonnable sans la possibilité de pourvoir tester de façon massive la population et d'avoir suffisamment de masques cela relève du bon sens, j'aimerais que la majorité ouvre les yeux sur la situation ne pas voir uniquement l'aspect économique!!! il y a des vies en jeux!!! celles des français!!! au niveau économique mon parti a fait de nombreuses propositions bien évidemment écore une fois balayer par le gouvernement! c'est ridicule!

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 03/11/2020 à 16:41, Enzo DUBOIS RN (Membre Rassemblement National 38/ Personnalité Politique/ Soutien de Marine Le Pen, députée NI de la 11ème circonscription du Pas-de-Calais / Président du groupe Sauvons PALADRU) a dit :

avatar

Il faut prendre un minimum de recul sur la situation, il suffit de lire la question de Madame le Pen qui alerte de façon extrêmement claire le gouvernement sur les risques de la covid.

Et la réponse se trouve simplement scandaleuse de la part de la ministre!

"Madame la députée, j'entends que vous utilisez une crise sanitaire mondiale pour repenser la fermeture des frontières. C'est intéressant ! Tous les malades du coronavirus sont en effet des touristes ou des gens qui ont voyagé, et je souhaite rappeler que nous souhaitons aujourd'hui développer le tourisme dans notre pays."

Alors les amateurs ça suffit nous sommes le 03/11/2020 et les mêmes erreurs sont en train de se produire!

gouverner c'est aussi prévoir…

MERCI!

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion