Intervention de Richard Ferrand

Séance en hémicycle du mardi 7 novembre 2017 à 15h00
Questions au gouvernement — Protection de la liberté d'expression

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRichard Ferrand :

Monsieur le Premier ministre, lundi prochain, nous rendrons hommage aux 130 vies fauchées et aux 413 personnes qui ont été blessées lors de la terrible soirée du 13 novembre 2015 au Bataclan.

Notre émotion reste vive et notre mémoire collective demeure hantée par cette attaque terroriste contre nos valeurs et notre mode de vie. L'actualité récente fait ressurgir en chacun de nous les pires craintes. Nous apprenons que, trois ans après la tuerie du 7 janvier 2015, la rédaction de Charlie Hebdo est à nouveau menacée de mort. Des journalistes sont menacés de mort parce qu'ils exercent leur liberté d'expression et de création, garante de notre vie démocratique. Les auteurs de ces menaces ne peuvent rester impunis.

Monsieur le Premier ministre, quels dispositifs comptez-vous mettre en oeuvre pour protéger les journalistes de Charlie Hebdo et faire sanctionner les auteurs de ces scandaleuses menaces ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion